24.8 C
New York
dimanche, juillet 21, 2024

Buy now

spot_img

Ghassan Salamé: Les négociations de paix en Libye se terminent sans parvenir à un résultat

L’envoyé de l’ONU pour la Libye a déclaré, vendredi, que trois jours de pourparlers politiques à Genève, dans le cadre du processus de paix pour obtenir un cessez-le-feu dans le pays ravagé par le conflit, se sont terminés sans résultat.

Les pourparlers, qui ont commencé le 26 février, n’ont réussi qu’à planifier un ordre du jour et des termes de référence pour la prochaine série de pourparlers, sans aucune mesure concrète vers un cessez-le-feu, a déclaré Ghassan Salamé, le représentant spécial de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL).

« Il y a eu de graves violations de l’accord de cessez-le-feu dans le pays au cours des dernières 24 heures », a déclaré Salamé, notant que l’aéroport de Tripoli ainsi que de nombreuses parties de la capitale avaient été bombardées.

Il a déclaré avoir été « surpris » lorsque, le premier jour des pourparlers, six des 13 représentants du Haut Conseil d’État sont repartis en Libye en disant qu’on leur avait demandé de le faire.

Salamé a déclaré qu’il inviterait les parties à Genève pour un second tour, le mois prochain, et essayera de savoir pourquoi elles avaient soudainement quitté Genève.

Les pourparlers politiques ont suivi l’achèvement d’un deuxième tour des pourparlers de la Commission militaire mixte (CMM), parrainés par l’ONU, sur la Libye entre les parties en conflit.

L’envoyé des Nations Unies a souligné que la recherche de solutions à la crise libyenne dépend de la poursuite des négociations « militaires, économiques et politiques » sur trois voies différentes mais parallèles.

« Par conséquent, j’invite toutes les parties à respecter l’accord conclu le 12 janvier », a déclaré l’envoyé de l’ONU.

Depuis l’éviction de l’ancien dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011, deux sièges du pouvoir ont vu le jour en Libye: Haftar dans l’est de la Libye, soutenu principalement par l’Égypte et les Émirats arabes unis, et le Gouvernement d’entente nationale à Tripoli, qui bénéficie de la reconnaissance de l’ONU et de la communauté internationale.

Le gouvernement légitime de la Libye est attaqué par les forces de Haftar depuis avril dernier, et plus de 1 000 personnes ont été tuées dans les violences.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici