26.6 C
New York
lundi, juillet 22, 2024

Buy now

spot_img

Gouvernement Fakhfakh: Signature de la version définitive du document contractuel

Le chef de gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh, a annoncé la signature du document contractuel entre les partis et les blocs parlementaires qui formeront la coalition au pouvoir.

Selon un communiqué publié par le chef de gouvernement désigné, via sa page Facebook lundi soir, le document contractuel relatif au plan d’action gouvernementale a été signé par des représentants de quatre partis tunisiens et d’un bloc parlementaire.

Le communiqué indique que les signataires du document contractuel sont le mouvement « Ennahdha », le « courant démocrate », le « mouvement Al-Chaab », le mouvement « Tahya Tounes » et le bloc de la Réforme nationale.

Le 28 janvier, Fakhfakh a proposé un programme pour une coalition gouvernementale, dans lequel il a clarifié les fondements et les principes et qui a été modifié par les partis participants à la coalition.

Fakhfakh a mis en évidence, « la symbolique de ce moment historique est l’importance d’une approche participative de la gouvernance de manière à atteindre l’efficacité, à consolider la solidarité et l’harmonie, ainsi qu’à promouvoir la responsabilité », selon le communiqué.

« Le gouvernement poursuivra son ouverture au reste des partis politiques sur la base de ce terrain d’entente, dans le but d’assurer la stabilité et l’avancement des réformes nécessaires pour atteindre l’intérêt suprême du pays », a-t-il promis.

Le gouvernement Fakhfakh, dont la formation a été annoncée jeudi dernier, devrait être présenté mercredi au Parlement, pour obtenir la confiance.

Le 15 novembre 2019, le président tunisien Kaïs Saïed a chargé Habib Jamli, proposé par « Ennahda », de former un gouvernement, mais ce dernier n’a pas réussi à obtenir la confiance du Parlement.

Le 20 janvier, le président Saïed a chargé Fakhfakh, ancien secrétaire général du parti Forum démocratique pour le travail et les libertés (sans député), de former un gouvernement dans un délai ne dépassant pas un mois.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de l’opposition en Tunisie, a indiqué, ce vendredi, que le ministère de l'Intérieur a déféré devant...

Tunisie-Sources : «Une campagne d’interpellations a ciblé un ancien dirigeant d’Ennahdha, un homme d’affaire et un activiste politique»

Des sources ont affirmé que «les forces de l’ordre tunisienne ont mené, samedi, une campagne d’interpellations, ciblant l’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, l’homme d’affaire...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Kaïs Saïed qualifie l’opposition en Tunisie de «cancer»

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclenché une large polémique au pays, après avoir traité l’opposition de «cancer», et estimé qu’un traitement de chimiothérapie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici