mardi, octobre 27, 2020

Gouvernement yéménite : pas de dialogue avant le retrait des séparatistes d’Aden

Courrierarabe

Le gouvernement du président yéménite Abdrabbo Mansour Hadi a indiqué ce mercredi qu’il n’entrera pas en dialogue politique avec les séparatistes tant qu’ils ne se sont pas retirés des positions dont ils ont pris le contrôle dans la capitale provisoire Aden parmi lesquelles figurent le palais présidentiel al-Maachiq.

Dans un communiqué officiel, le ministère des Affaires étrangères a réaffirmé qu’il accueille avec satisfaction l’appel saoudien à une réunion pour examiner les répercussions du coup d’État fomenté par les séparatistes. Toutefois, il a insisté sur la nécessité du retrait du conseil de transition du Sud d’Aden avant de procéder à tout dialogue.

De son côté, le conseil de transition du Sud a assuré qu’il est ouvert au dialogue demandé par Riyad, mais il n’a montré aucune disposition à se retirer des différentes positions dont il a pris le contrôle.

Le prince héritier d’Abou Dhabi Mohammed Ben Zayed a assuré dans un communiqué ayant suivi sa rencontre avec le roi saoudien et son prince héritier que: « le dialogue est le seul moyen de résoudre tout conflit entre les Yéménites « .

Selon les sources d’Al-Jazeera.net, le conseil de transition contrôle actuellement cinq casernes liées au gouvernement légitime, le palais présidentiel d’Aden en plus du Département du premier ministre.

Arrestations des opposants du coup d’État

Pendant ce temps, des sources du même site ont signalé que les arrestations des activistes opposés au coup d’État se sont multipliés, précisant que des hommes armés liés au conseil de transition et au Cordon de sécurité ont perquisitionné des maisons dans Cheikh Othmane et Dar Saad à Aden et ont arrêté un certain nombre d’activistes.

D’un autre côté, les voies aériennes yéménites ont annoncé la suspension de leurs vols de l’aéroport international d’Aden jusqu’à nouvel ordre, expliquant qu’elles n’ont pas obtenu les autorisations d’exploitation des vols.

Le communiqué a ajouté que les citoyens peuvent toujours voyager à travers l’aéroport de Seiyun à Hadramaout.

Samedi dernier, des forces liées au conseil de transition du Sud appuyées par les Émirats Arabes Unis ont pris le contrôle du palais présidentiel al-Maachiq et celui de plusieurs casernes liés au gouvernement légitime reconnu par la communauté internationale à Aden après des combats ayant duré plusieurs jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»

Le film «Mignonnes» disponible à l’international sur Netflix a suscité de vives critiques, en particulier outre-Atlantique, menant même à une procédure judiciaire pénale. Depuis...

Les atteintes au Prophète Mohamed ne relèvent pas de la liberté d’expression, selon la...

La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH ) considère depuis une décision de justice rendue en 2018, que les atteintes au Prophète des musulmans, Mohamed,...

Libye : «L’application du cessez-le-feu trébuche avec la présence des mercenaires de Wagner», affirment les...

En Libye, l’application de l’accord du cessez-le-feu, signé à Genève, vendredi dernier, semble toujours faire polémique auprès des chefs militaires des deux parties libyennes,...

Libye : fin du blocus sur les champs et ports pétroliers (communiqué)

La compagnie pétrolière nationale libyenne (NOC) a annoncé, lundi, la levée du blocus sur les champs et ports pétroliers en Libye. Dans un communiqué rendu public, la...

La coalition annonce la destruction de deux drones houthis

La Coalition arabe a annoncé l'interception et la destruction de deux drones houthis, dont un appareil dans l'espace aérien yéménite. C'est ce qu'a affirmé le porte-parole de...