vendredi, octobre 30, 2020

La Turquie appelle la communauté internationale à mettre fin aux violations de Haftar en Libye

Ankara a appelé la communauté internationale à apporter sans plus attendre la réponse nécessaire à Khalifa Haftar, dont le but est « d’établir une dictature militaire dans le pays », et qui s’est déclaré unilatéralement « chef de l’État » en Libye.

Le Ministère turc des affaires étrangères a publié, mercredi, un communiqué relatif aux derniers développements en Libye où le chef de guerre Haftar, qui mène des attaques pour prendre le contrôle de la capitale Tripoli et ainsi renverser le Gouvernement d’Entente Nationale (GNA), reconnu par les Nations Unies.

« Avec cette déclaration, Haftar a de nouveau révélé qu’il ne voulait pas que la crise en Libye soit résolue par le dialogue politique, qu’il ne soutenait pas les efforts internationaux dans ce sens, y compris les résultats de la conférence de Berlin, et visait à établir une dictature militaire dans le pays », a déclaré le ministère turc dans son communiqué.

« Les attaques menées par les forces de Haftar depuis plus d’un an, sans aucune discrimination, a encore aggravé la situation humanitaire en Libye », poursuit le communiqué, soulignant que dans cet environnement épidémique, qu’il n’a pas hésité à utiliser l’eau comme moyen de pression sur le peuple libyen.

Ankara, dans ce contexte, appelle la communauté internationale à agir immédiatement.

« La communauté internationale doit donner, sans plus tarder, la réponse nécessaire à cet individu qui veut instaurer une junte militaire au pouvoir. Par ailleurs, il ne fait aucun doute que les pays qui se déclarent gardiens de la démocratie, partageront aux yeux du peuple libyen, la responsabilité de ses actes », continue le communiqué.

La déclaration du ministère turc rappelle aussi les liens historiques profonds de la Turquie avec la région.

« La Turquie continuera à venir en aide avec détermination au Gouvernement légitime de Libye et à toutes les autres institutions légitimes de ce pays », termine le communiqué.

– Haftar s’était déclaré « chef d’État » unilatéralement :

Dans son discours, lundi soir, après des récentes pertes militaires, Haftar a affirmé que « l’accord de Skhirat », « signé sous les auspices des Nations Unies, avait été annulé », s’auto-proclamant dirigeant de la Libye.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

BBC : «Des citoyens ouïghours déportés de force depuis l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis...

La chaîne britannique, BBC, a diffusé un reportage indiquant que «les autorités d’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis (EAU) et de l’Égypte avaient déporté...

Égypte : un prisonnier politique décède en prison suite d’une négligence médicale

Le prisonnier politique égyptien, Kamal Habib Marzouq est décédé, mercredi, en prison de la Nouvelle-Vallée des suites d’une négligence médicale. L’information a été publiée, jeudi, par la Fondation...

Sénégal : au moins 140 migrants morts lors du naufrage le plus meurtrier de...

« Selon des sources médiatiques, les marines sénégalaise et espagnole, ainsi que des pêcheurs qui se trouvaient à proximité, ont sauvé 59 personnes et...

Covid-19 : 47636 nouveaux cas diagnostiqués en France

La France a enregistré 47.637 contaminations supplémentaires par le nouveau coronavirus en 24 heures, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires, qui ont aussi fait...

France: le gouvernement dévoile les modalités du reconfinement

Lors d'une conférence de presse, le gouvernement français a détaillé les mesures de reconfinement qui entre en vigueur ce vendredi 30 octobre. Reconfinement en Martinique Dans...