L’aéroport international de Mitiga dans la capitale libyenne Tripoli a été attaqué par des missiles de type « Grad » dimanche matin au moment de l’arrivée d’un avion libyen qui ramenait des pèlerins de la Mecque, ce qui a fait plusieurs blessés dont des enfants selon des médias libyens.

Le Gouvernement d’union nationale ( GNA ) reconnu par la communauté internationale a accusé les milices du général à la retraite Khalifa Haftar d’avoir mené cette « agression perfide ». Il a également annoncé la suspension du trafic aérien.

Le président du Conseil présidentiel Fayez Al-Sarraj s’est rendu à l’aéroport de Mitiga juste après l’incident pour inspecter le lieu du bombardement et s’assurer de la sûreté des civils.

Au début du mois d’août passé, un avion civil avait échappé à des frappes aériennes menées par les milices de Haftar contre l’aéroport de Mitiga alors qu’il s’apprêtait à décoller vers la Tunisie. Le 11 août passé, les milices de Haftar avaient également violé la trêve de l’Aid Al-Adha en attaquant l’aéroport de Mitiga par des tirs de roquettes.

Cet aéroport est le seul fonctionnel dans la capitale libyenne. En cas d’interruption de ses activités, tous les vols aériens sont transférés à l’aéroport de Misrata.

Il est à noter que la suspension du trafic aérien à l’aéroport de Mitiga est devenu fréquente à cause des bombardements qui le ciblent dans le cadre de l’offensive lancée par Haftar le 4 avril dernier visant à s’emparer de la capitale Tripoli.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here