mardi, mai 17, 2022

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Poutine et Zelensky félicitent Macron pour sa réélection

Le président russe Vladimir Poutine a félicité son homologue...

Hamas : notre conflit est avec l’occupant et non avec les juifs

Courrier arabe

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a renié les déclarations de l’un de ses leaders qui a menacé de prendre pour cible les juifs et de distribuer des ceintures d’explosifs aux manifestants des Marches du Retour. Hamas a pris ses distances avec les propos de Fathi Hammad, membre de son bureau politique.

Dans un communiqué officiel, le mouvement a affirmé: « la politique du mouvement adoptée est stable. Elle stipule que notre conflit avec l’occupant de notre terre qui profane nos lieux sacrés n’est pas un conflit avec les juifs ni avec le monde ni avec le judaïsme en tant que religion ».

Hamas poursuit: « le mouvement a déjà condamné les attaques ayant ciblé des juifs dans leurs lieux de culte ».

Lors d’un discours prononcé vendredi passé devant les manifestants des Marches de Retour, Fathi Hammad avait déclaré : « que les médiateurs écoutent, que l’ennemi sioniste écoute, je mourrai en étant fier, je mourrai en utilisant des explosifs et en décapitant les juifs ».

Il a également indiqué que son mouvement avait préparé une usine de ceintures d’explosifs et a menacé Israël de les distribuer aux manifestants et les pousser à franchir les frontières.

Sur un autre sujet, Hamas a assuré dans son communiqué que les Marches du Retour sont des manifestations populaires pacifiques qui visent à affirmer le droit du retour des Palestiniens et à rompre le siège imposé sur la bande de Gaza.

Hamas a cependant averti: « le consensus national portant sur l’action pacifique de ces marches ne signifie pas permettre à l’occupant de tuer les manifestants « .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos