lundi, octobre 26, 2020

Hong Kong: Affrontements dans des centres commerciaux la veille et le jour de Noël

Hong Kong a été secoué, mercredi, par des heurts sporadiques entre des militants pro-démocratie et des policiers anti-émeutes. Carrie Lam, cheffe de l’exécutif, a condamné ces heurts, qui ont, selon elle, « gâché l’ambiance festive ».

Pas de trêve de Noël à Hong Kong. Des heurts sporadiques ont éclaté mercredi 25 décembre entre militants pro-démocratie et policiers anti-émeute, au lendemain de violents affrontements condamnés par le pouvoir pro-chinois, qui a accusé les « émeutiers irresponsables et égoïstes » d’avoir gâché les festivités de Noël.

« De tels actes illégaux ont non seulement gâché l’ambiance festive, mais ont également porté préjudice au commerce local », a fustigé mercredi sur son compte Facebook la cheffe de l’exécutif hongkongais, Carrie Lam.

À Mong Kok, un quartier commercial théâtre de fréquents affrontements au cours des six derniers mois, la police a fait usage massivement de gaz lacrymogène pour disperser la foule qui prenait à partie les policiers, a constaté un journaliste de l’AFP.

Du gaz au poivre a également été utilisé dans au moins deux centres commerciaux, lors de heurts entre la police et les manifestants. De nombreux jeunes protestataires ont été arrêtés, certains par des policiers en civil qui s’étaient mêlés à la foule, selon des images diffusées en direct par les télévisions locales.

Toutefois, les heurts de mercredi ont été moins violents que ceux de la veille, qui ont mis aux prises pendant plusieurs heures des centaines de militants vêtus de noir aux forces de l’ordre, dans un des quartiers les plus animés de la ville.

Depuis un mois, la mobilisation s’était essouflée 

À Hong Kong, théâtre depuis juin de la crise la plus grave qu’ait connue l’ex-colonie britannique depuis sa rétrocession à Pékin en 1997, la violence avait baissé d’intensité depuis un mois.

Mais des appels ont depuis été lancés sur Internet à des actions coup de poing pendant la période de Noël et du Nouvel An, ciblant en particulier les quartiers où se concentrent les boutiques et grands magasins.

Recul du PIB de 3,2 %

Le mouvement est né d’un projet de loi qui visait à autoriser les extraditions vers la Chine continentale. L’exécutif local pro-Pékin a renoncé à ce projet, mais les manifestants ont élargi leurs revendications pour obtenir des élections libres et plus de démocratie face à une mainmise grandissante de Pékin.

À Hong Kong, où vit une importante communauté chrétienne, la soirée de Noël est traditionnellement très animée dans les bars et autres commerces.

Le mouvement a eu un impact sur le tourisme et l’économie de la place financière, entrée en récession au troisième trimestre pour la première fois depuis dix ans, le PIB s’inscrivant en recul de 3,2%.

SourceFRANCE 24

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

La coalition annonce la destruction de deux drones houthis

La Coalition arabe a annoncé l'interception et la destruction de deux drones houthis, dont un appareil dans l'espace aérien yéménite. C'est ce qu'a affirmé le porte-parole de...

Covid-19 : Plus de 52 mille nouveaux cas de contamination en 24 heures en...

L’agence Santé publique France a fait état dimanche d’un record de 52.000 nouvelles contaminations dues au coronavirus en 24 heures, soit près de 6.600...

Des milliers d’Irakiens dans la rue pour le 1er anniversaire des manifestations populaires

Des milliers d'Irakiens ont défilé dans la capitale, Bagdad, et dans les gouvernorats du centre et du sud du pays, pour participer aux manifestations auxquelles des militants ont...

Le Qatar et la Russie discutent des évolutions en Syrie et en Libye

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a discuté, hier dimanche, avec le ministre qatari des Affaires étrangères, le vice-premier ministre du pays,...

«L’Arabie saoudite pourrait bientôt annoncer la normalisation avec Israël», déclare le directeur du Mossad

Le directeur du Mossad israélien, Yossi Cohen, a déclaré «qu’un accord de normalisation avec l’Arabie saoudite sera prochainement annoncé», tout en signalant que «d’importantes...