3.5 C
New York
mardi, novembre 28, 2023

Buy now

spot_img

Hong Kong : la police tire à balle réelle

Un manifestant hongkongais a été blessé par un tir à balle réelle d’un policier à la suite de violents affrontements en marge de la grande manifestation organisée ce mardi. Ils étaient des dizaines de milliers de manifestants pro-démocratie à descendre dans les rues de Hong Kong à l’appel d’une « journée de chagrin » organisée en réponse à la célébration du 70ème anniversaire de la fondation de la République Populaire de Chine, célébré quelques heures plus tôt à Pékin.

Une source policière affirme que le manifestant a été touché à la poitrine. Le policier aurait tiré à la suite de violents heurts entre radicaux et force de l’ordre dans le quartier de Tsuen Wan. La scène, filmée, est visible sur les réseaux sociaux. Plusieurs manifestants et policiers s’affrontent à coup de parapluies et de barres de fer. Un des policiers arrive en courant, son arme à la main, et donne un coup de pied à un manifestant avant de tirer à
bout portant dans la poitrine d’un protestataire. Le coup de feu est clairement audible.

Quinze manifestants hospitalisé

Le manifestant blessé a reçu les premiers soins sur place avant d’être évacué vers l’hôpital Margaret Princess. Dans une seconde vidéo tournée par la chaîne locale Stand News, on peut voir les policiers lui prodiguer les premiers soins. Il est ensuite évacué, inconscient et le visage couvert d’un masque à oxygène, sur une civière.

Après un week-end de violences, la police avait mis en garde contre une situation « très dangereuse ». Une porte parole de l’Autorité hospitalière a annoncé l’hospitalisation de quinze personnes dans la foulée des manifestations, dont une admise dans un état critique à l’hôpital Princess Margaret. Elle n’a pas précisé s’il s’agissait du manifestant blessé.

Jet d’œufs et affiches arrachées 

Des affrontements violents ont eu lieu entre radicaux et policiers anti-émeutes dans plusieurs quartiers. Mobilisés depuis juin, cette journée de célébrations en Chine était l’occasion pour les protestataires hongkongais de manifester leur colère à l’encontre du régime chinois.

Les manifestants ont marché vers le bureau de représentation de la Chine à Hong Kong, régulièrement cible de la contestation. Ils ont ensuite jeté des œufs sur un portrait du président chinois Xi Jinping et arraché de grandes affiches célébrant le 70ème anniversaire avant de les piétiner.

L’Union européenne a appelé à la « désescalade et à la retenue ».

SourceEurope1

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici