samedi, avril 17, 2021

Il y a des preuves « sérieuses » de l’implication d’Israël dans l’assassinat du scientifique nucléaire, affirme l’Iran

Le ministre iranien de la Défense, Amir Hatami, a révélé, mercredi, qu’il existe des « preuves sérieuses » de l’implication d’Israël dans l’assassinat du scientifique nucléaire Mohsen Fakhrizadeh.

C’est ce qui est ressorti d’un message adressé par Hatami à ses homologues dans plus de 60 pays, concernant l’assassinat de Fakhrizadeh, vice-ministre de la Défense, chef de l’Organisation de la recherche et de l’innovation du même ministère.

Le message a passé en revue l’historique de « l’implication directe » des services de renseignements israéliens dans l’assassinat de scientifiques iraniens, selon l’agence de presse officielle « IRNA ».

Hatami a déclaré qu’il existe des « preuves sérieuses » du rôle d’Israël dans l’assassinat de Fakhrizadeh, soulignant l’attachement de l’Iran à son droit de réponse à l’opération.

Il a appelé la communauté internationale à participer à une campagne contre les pratiques « inhumaines et illégales » d’Israël.

L’agence de presse « IRNA » a déclaré que Fakhrizadeh « est tombé en martyr lors d’une opération terroriste menée par des agents criminels d’Israël ».

Fakhrizadeh était âgé de 63 ans, et était connu comme le « parrain de l’accord nucléaire ». Il a été assassiné le 27 novembre à Damavand, à l’est de Téhéran, suite à un attentat qui a ciblé la voiture qui le transportait à proximité de la capitale iranienne.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos