lundi, juillet 26, 2021

Intelligence Online : «3 mille tonnes d’armes livrées à Haftar par ben Zayed, en seulement deux semaines»

Courrier arabe

«Intelligence Online» (IO) a affirmé que le prince héritier des Émirats arabes unis (EAU), «Mohamed ben Zayed», a envoyé plus de 3 mille tonnes d’équipements au général libyen à la retraite, «Khalifa Haftar», durant les deux dernières semaines.

Selon la publication française, consacrée aux services de renseignement d’État, aux questions d’intelligence économique et aux évolutions technologiques dans le domaine du renseignement, «ben Zayed, le principal parrain de Haftar a envoyé à ce dernier, en deux semaines, l’équivalent des approvisionnements de toute l’année dernière».

Des compagnies de transport aérien à disposition

«IO» signala que la fourniture et le transfert des armes émiraties avait été assuré par «Jeans Air», une compagnie de transport aérien, enregistrée au Kazakhstan, et aussi à travers un avion «Antonov An-124», appartenant à ben Zayed, actif au sein d’une compagnie de transport aérien nommée «Makassimos», et suspecté d’avoir assuré des transports d’armes au Yémen.

Un soutien pour combler le vide qu’a laissé la Russie  

La publication française explique que «ce soutien supplémentaire se présente dans un temps où les EAU ont décidé de former une cellule, pour suivre le dossier libyen, après avoir constaté que le soutien russe accordé à Haftar, n’était que symbolique», signalant que «les EAU étaient obligées de combler le vide, qu’a laissé Moscou, depuis qu’elle avait tenus des négociations secrètes avec Ankara».

Des vols successifs et des quantités d’armes très importantes

Dans un contexte similaire, le journal américain, «The Wall Street Journal», a noté, vendredi, selon des sources renseignées, que «des dizaines d’avions étaient arrivés en Libye, venant des EAU, durant les trois dernières semaines».

«Les avions, arrivés à travers à travers l’espace aérien égyptien, été chargés d’armes et d’équipements militaires, destinées aux milices de Haftar », avaient noté les sources.

Le journal rapporta également, selon un ancien responsable des services de renseignements américains, que «parmi les vols enregistrés, celui d’un avion de type «Antonov An-124», avait remarquablement attiré», précisant que le géant pouvait transporter plus de 100 tonnes d’équipement en un seul voyage.

Sur ce, le journal américain signala avoir tenté de contacter les responsables émiratis, afin d’obtenir des commentaires officiels sur cette affaire, et nota qu’aucun d’entre eux n’a accepté sa requête.

Rappelons toutefois que malgré le soutien militaire et financier de l’Égypte, des Émirats arabes unis, de l’Arabie saoudite, de la France et de la Russie dont Haftar jouit pleinement, depuis le lancement de son offensive armée, le 4 avril dernier, il ne fait que cumuler les échecs sur terrain.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos