samedi, mai 28, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Irak :15 blessés suite à une explosion dans un marché populaire à l’est de Bagdad

Une source sécuritaire irakienne a déclaré, mercredi, qu’au moins 15 civils ont été blessés, dans l’explosion d’un engin à l’intérieur d’un marché populaire de la ville à majorité chiite de Sadr, à l’est de la capitale, Bagdad, d’après un bilan préliminaire.

Un capitaine de la police de Bagdad a déclaré à l’Agence Anadolu (AA), qu’une bombe a explosé dans le marché populaire de Maridi à Sadr, faisant 15 blessés ».

La source, qui a préféré garder l’anonymat car elle n’est pas autorisée à s’exprimer aux médias, a déclaré que « les forces de sécurité sont arrivées sur les lieux et ont ouvert une enquête pour déterminer les motifs de l’explosion ».

Cette attaque n’avait pas été revendiquée avant 17h45 GMT.

De son côté, la Cellule des médias de sécurité affiliée au ministère irakien de la Défense a indiqué, dans un bref communiqué, que « cette attaque à l’engin explosif a eu lieu dans le marché de Maridi », sans donner plus de précisions.

La ville de Sadr, à majorité chiite, a été le théâtre d’attaques similaires ces dernières années, contre des marchés populaires, dont la plus récente remonte à avril dernier lorsqu’un engin placé dans un véhicule a explosé, tuant un civil et en blessant 14 autres.

Les autorités irakiennes accusent généralement les cellules de l’organisation terroriste Daech d’être à l’origine des attaques visant les civils, les forces de sécurité, les institutions gouvernementales et marchés.

En 2017, l’Irak a déclaré sa victoire sur Daech et la récupération de l’intégralité de son territoire dont le tiers a été envahi par Daech en 2014.

Cependant, le groupe terroriste maintien des cellules dormantes à travers le pays et lance encore des attaques sporadiques.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos