mardi, juin 15, 2021

Irak: la Présidence nie les allégations de normalisation avec Israël

La Présidence irakienne a nié, mardi, les informations rapportées par les médias et relayées sur réseaux sociaux selon lesquelles Bagdad s’apprête à normaliser ses relations avec Israël.

Par voie de communiqué, consulté par l’Agence Anadolu, la Présidence irakienne affirme que les déclarations du président Barham Salih, relayées par les médias et sur les réseaux sociaux, sur un présumé accord de normalisation avec Israël en coordination avec des parties palestiniennes, sont montées de toutes pièces.

Par conséquent, la Présidence irakienne a appelé les médias et les bloggeurs à faire preuve de transparence, de précision, de crédibilité, et à recueillir les informations auprès des sources officielles.

« Relayer de telles informations sans vérification vise à semer le chaos pour des raisons suspectes », lit-on dans ledit communiqué.

Il est à noter que la chaîne Sky news Arabia a publié un tweet, qui a été rapidement supprimé, prétendant que le président irakien aurait déclaré la signature imminente d’un accord de normalisation avec Israël, en coordination avec des parties palestiniennes.

L’Irak n’entretient aucune relation avec Israël. La position officielle soutient jusqu’à présent la cause palestinienne et rejette toute intention de normalisation avec Tel Aviv.

La plupart des forces politiques irakiennes rejettent la normalisation, y compris celles représentant les ailes des factions de la mobilisation populaire dont certaines sont alliées à l’Iran, ont adopté des positions qui rejettent toute intention de normalisation avec Israël.

Pour rappel, les Emirats arabes unis, le Bahreïn, le Maroc et le Soudan ont signé des accords de normalisation de relations avec Israël, fin 2020 sous les auspices de l’ancien président américain Donald Trump.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos