samedi, mai 28, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Irak: Près de 100 morts dans le naufrage d’un bac à Mossoul

Près de 100 personnes sont mortes dans un naufrage sur le fleuve Tigre près de Mossoul. « Il y avait trop de passagers à bord », affirme un responsable des services de sécurité.

Près de 100 personnes ont péri dans le naufrage d’un ferry transportant des touristes sur le fleuve Tigre au nord de Mossoul. Le premier ministre s’est rendu sur place et un deuil national de trois jours a été décrété.

Ce désastre intervient alors que de nombreuses familles avaient fait le voyage vers la grande ville du nord irakien pour la fête de Norouz, la fête du nouvel an perse, célébrée notamment par les Kurdes.

Des familles avec enfants parmi les victimes

Le bateau transportait des familles de l’autre côté du fleuve, vers un complexe de parcs avec des aires de pique-nique.

La surcharge du bateau pourrait être à l’origine du naufrage. « Il y avait trop de passagers à bord, plus d’une centaine », explique un responsable des services de sécurité. Les autorités avaient également alerté sur le danger lié au niveau d’eau du fleuve, anormalement élevé en raison de fortes pluies.

La plupart des victimes ne savaient pas nager. Selon le ministère de l’Intérieur, 94 personnes sont mortes, dont 61 femmes et 19 enfants. 55 personnes ont pu être secourues.

Mossoul, l’ancienne « capitale » de l’organisation État islamique dans le pays, a été libérée par les forces irakiennes en 2017 après quasiment deux ans de combats meurtriers. Des milliers de personnes ont perdu la vie dans des attentats ces dernières années dans le pays. Néanmoins, les accidents de ce type sont rares.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos