jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Irak: Un haut dirigeant des « Forces de la mobilisation populaire » arrêté pour corruption

Une force de sécurité irakienne a arrêté, mercredi, le chef des  »Forces de mobilisation populaire » Qassem Musleh, dans l’ouest du pays, pour corruption, selon une source sécuritaire.

La source, un officier au ministère de l’Intérieur, a déclaré au correspondant de l’Agence Anadolu qu’une force spéciale a arrêté le commandant des opérations de la « Mobilisation populaire », Qassem Musleh dans la province d’al-Anbar, et l’avait conduit vers la capitale, Bagdad.

La source, qui a préféré garder l’anonymat car elle n’est pas autorisée à faire des déclarations à la presse, a ajouté qu’une force, en provenance de Bagdad, a procédé à son arrestation conformément à des mandats d’arrêt émis par la justice sur fond d’accusations de corruption financière.

Qassem Musleh était le commandant de la brigade al-Tufuf affiliée au sanctuaire Hussaini (l’autorité religieuse à Najaf). En 2017, il a assumé le poste de commandant des opérations de la mobilisation populaire à al-Anbar.

Un officier de la police de Bagdad a déclaré à l’Agence Anadolu :  »Les forces de sécurité ont fermé les entrées de la zone verte et imposé des mesures de sécurité strictes en prévision de toute urgence suite à son arrestation ».

« Les forces antiterroristes ont été déployées suite aux informations parvenues aux forces de sécurité, affirmant l’intention des partisans du chef des Forces de la mobilisation populaire d’organiser une manifestation massive et de pénétrer la zone verte ».

La  »Mobilisation populaire » est une institution officielle qui regroupe principalement des factions armées chiites, affiliée aux forces armées irakiennes, et est directement liée au Premier ministre Mustafa Al-Kazemi.

Le 27 août 2020, Al-Kazemi a formé un comité spécial chargé d’enquêter sur les principales affaires de corruption, confiant les tâches de mise en œuvre des mandats d’arrêt à une force spéciale sous le contrôle direct du Premier ministère.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos