jeudi, mars 4, 2021

Israël et le Soudan signeront un accord de normalisation dans les 3 mois aux États-Unis

Un ministre israélien a annoncé que son pays mettait « la touche finale » pour la signature d’un accord de normalisation des relations avec le Soudan à Washington, prévue dans les trois prochains mois.

Dans une interview accordée au site Internet du journal israélien « Yediot Aharonot », Eli Cohen, le ministre israélien du Renseignement, qui s’est rendu à Khartoum lundi dernier, a exprimé sa conviction que l’accord de normalisation sera signé lors d’une cérémonie qui se tiendra à Washington, aux États-Unis, au cours des trois prochains mois.

Cohen a refusé de révéler si l’ambassade d’Israël allait « bientôt » ouvrir ses portes à Khartoum, mais il a vaguement déclaré : « Nous parlons de quelques mois de plus, aucune date précise n’a encore été fixée ».

Concernant les relations entre les deux pays, Cohen a dit que les responsables soudanais « ont exprimé leur désir d’avancer rapidement dans tous les domaines ».

Dans une autre interview, au journal « Israel Today », Cohen a fait savoir que l’ouverture d’ambassades dans les deux pays, se fera probablement après la cérémonie de signature de l’accord de paix à Washington.

« Les deux pays concluront des accords de coopération économique et agricole, et les avions israéliens seront autorisés à traverser librement l’espace aérien du Soudan », a-t-il ajouté.

Le journal a précisé que Cohen a rencontré le président du Conseil de souveraineté de transition, Abdel Fattah al-Burhan, et le ministre de la Défense Yassin Ibrahim, et a été surpris par le désir soudanais d’aller de l’avant et par l’attitude positive envers les Israéliens.

Le journal a aussi rapporté que les deux parties avaient signé un accord de renseignement lors de la visite.

Et d’ajouter : « L’illustre hôte (le ministre de la Défense Yassine Ibrahim) a proposé aux responsables israéliens la signature d’un projet d’accord de coopération en matière de renseignement entre les deux pays. Les Israéliens ont rapidement traduit le document de l’arabe vers l’anglais, et après quelques rectifications, une signature officielle a été apposée au document ».

Cohen a déclaré au journal : « Nous sommes arrivés dans un état d’inquiétude et sommes partis dans un état de complète satisfaction. Les ennemis sont devenus amis. Il est particulièrement important que les Soudanais veuillent de leur propre initiative promouvoir la normalisation avec Israël, et ce, malgré le changement de gouvernement aux États-Unis ».

Le journal israélien a rapporté que Cohen et al-Burhan s’étaient mis d’accord pour établir « une coopération en matière de renseignement et de sécurité dans un proche avenir afin de freiner les organisations terroristes et l’islam radical ».

Il a d’ailleurs ajouté : « En marge de leur conversation, un officier supérieur israélien a informé le chef d’état-major soudanais des tactiques opérationnelles pour la défense des frontières, et dans ce contexte également, les Soudanais ont fait preuve d’un grand intérêt pour tirer les leçons de l’expérience israélienne ».

Dans un tout autre sujet, Cohen a déclaré au journal qu’il avait discuté de la question des immigrés clandestins soudanais avec des responsables à Khartoum lors de la visite.

« Parmi les principaux problèmes soulevés par Cohen avec al-Burhan, il y a celui du retour d’environ 6.000 immigrés illégaux au Soudan », a rapporté le journal.

Et d’ajouter : « Le président soudanais a exprimé sa volonté immédiate de changer la loi locale, afin que les immigrés puissent être rapatriés au Soudan prochainement ».

Cohen a précisé : « Ils sont prêts, sans équivoque, à reprendre les migrants soudanais ».

Des milliers de Soudanais sont entrés clandestinement en Israël, via la frontière égyptienne, ces dernières années à la recherche d’opportunités d’emploi.

Cohen a révélé que la délégation israélienne composée de 10 personnes est arrivée à Khartoum dans un avion israélien.

Il s’agissait de la première visite jamais entreprise par un ministre israélien au Soudan, selon le journal.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos