samedi, mai 21, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Israël: le Premier ministre justifie l’exécution d’un Palestinien déjà blessé

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a soutenu, dimanche, les soldats israéliens qui ont achevé un palestinien déjà blessé à Jérusalem-Est occupée.

« Les officiers ont agi de manière exemplaire, exactement comme on l’exige des combattants dans une situation opérationnelle comme celle-ci », a déclaré Bennett lors d’une réunion hebdomadaire du cabinet.

Mohammad Salimah, 25 ans, a été abattu par la police israélienne, samedi, près de la porte de Damas, à l’extérieur de la vieille ville de Jérusalem, pour une prétendue attaque au couteau.

Une vidéo filmée par des militants montre un policier israélien tirant sur Salimah alors qu’il était déjà allongé sur le sol. Une autre vidéo montre des policiers israéliens, armes au poing, empêchant les secours d’atteindre le jeune blessé.

Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) a qualifié le meurtre de Salimah d' »exécution extrajudiciaire ».

Bennett a toutefois insisté sur le fait que la vidéo des faits a fait l’objet d’un « montage », déclarant : « Je conseille à tout le monde : Ne vous précipitez jamais pour porter un jugement sur le comportement des officiers lors des opérations complexes face au terrorisme. Il est toujours préférable de temporiser. »

Pour sa part, le ministre israélien de la Coopération régionale, Issawi Frej, a dénoncé le meurtre délibéré du Palestinien, affirmant que « les assaillants devraient être neutralisés pour sauver des vies, et non pour ôter la vie (aux assaillants) lorsqu’ils ne représentent plus une menace. »

Le député arabo-israélien Ayman Odeh, qui est à la tête de la Liste unifiée, a déclaré qu' »ouvrir le feu contre une personne qui ne représente pas une menace doit être condamné et non soutenu. »

Plusieurs groupes de défense des droits de l’Homme palestiniens et internationaux ont accusé les forces israéliennes de tirer sur des Palestiniens qui ne représentent aucune menace ou aucun danger pour elles et d’être indifférentes à la vie des civils palestiniens.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos