vendredi, janvier 22, 2021

Israël révèle le nombre de ses soldats tombés en 2018

Courrier arabe

Israël a révélé le nombre des soldats tués dans les différents conflits armés et opérations militaires engagées englobant cent morts en 2018.

La chaîne de télévision « I24 News » à cité que l’état d’Israël a commémoré le mercredi passé l’anniversaire de la mort de 23741 soldats tombés dans les champs de bataille pendant les guerres, conflits et opérations depuis 18 ans, en ajoutant à cette liste 56 soldats morts l’année dernière.

La chaîne a apporté que l’emblème israélien a été hissé après la cérémonie de deuil et pendant la première partie des festivités commémoratives.

A l’occasion de la « création de l’Etat d’Israël », il y a eu 71ans, des sirènes ont retenti à travers tout le pays, signale le début du jour de joie toujours, selon la chaîne officielle hébreu « KAN » qui ajoute que le nombre de morts a atteint 3150 morts dont 120 morts étrangers.

Dans son intervention, le Premier Ministre israélien Benjamin Natanyahou a annoncé que «le conflit à la Bande de Gaza n’est pas encore fini et qu’il devient de s’armer de prudence, de clairvoyance et de sérieux vis-à-vis de ce conflit qui dure et qui dérange, dans l’intérêt d’Israël et de sa sécurité».

Ainsi des roquettes israéliennes ont ciblé un nombre important des zones d’agglomérations appartenant à la résistance palestinienne, ce qui engendre le décès de plus de 31 Palestiniens dont on cite des nourrissons, enfants et quatre femmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos