dimanche, avril 18, 2021

Israël salue un communiqué d’Arabie saoudite qualifiant les Frères musulmans d’organisation terroriste

Courrier arabe

Le ministère israélien des Affaires étrangères a salué, dimanche, un communiqué diffusé par l’Instance des savants d’Arabie saoudite, qui avait qualifié les Frères musulmans d’organisation terroriste.

Le MAE israélien nota, selon son compte Twitter Israël in Arabic, qui diffuse les informations en arabe, «Nous sommes ravis, en Israël, de voir cette initiative qui refuse l’exploitation de la religion et à l’incitation à la haine».

Il ajouta : «Sans aucun doute, toutes les religions sont venues pour propager l’amour et rapprocher les gens», indiquant : «Nous avons besoin d’un discours incitant au pardon et à l’échange de la collaboration pour développer toute la région», espérant une collaboration inter-religieuse prochainement pour lutter contre le terrorisme.

Le communiqué en question

L’agence de presse d’Arabie saoudite, WAS, avait noté que «mardi dernier, l’Instance des savants d’Arabie saoudite avait déclaré que le groupe des Frères musulmans était une organisation terroriste».

Selon l’agence, le communiqué indiqua que «le groupe ne représentait pas l’islam, et qu’il avait des buts contredisant la religion».

«Les Frères musulmans exploitent la religion pour pratiquer ce que l’islam contredit, pour diviser, semer le chaos et répandre la violence et le terrorisme», avait noté le communiqué, en expliquant que «tout ce qui affectait l’unité des musulmans, contredire leurs chefs, semer des rumeurs et des idées, ou fonder des groupes et des organisations et autres était prohibé selon le saint Coran et la Sunah du prophète Mohamed».

«Cette mise en garde se centre principalement sur le groupe des Frères musulmans, un groupe délinquant, fondé sur la rébellion contre les chefs et la contradiction des autorités, créé pour semer la division dans les pays et déstabiliser le cohabitation des communautés», avait-il également souligné.

Il est noté que le groupe des Frères musulmans était le principal allié de l’Arabie saoudite, pendant des années, mais depuis  les révolutions au pays arabes et l’arrivée au pouvoir du roi Salman ben Abdelaziz, la situation a changé.

En 2014, Riyad a annoncé que «quiconque sympathise ou collabore avec les Frères musulmans serait placé dans la liste de terrorisme au royaume», lançant, depuis, plusieurs compagnies suite auxquelles des centaines d’activistes, de savants, et de prédicteurs furent arrêtés seulement pour avoir été soupçonnés de liaison avec le groupe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos