mardi, octobre 20, 2020

Italie/Coronavirus: les mesures de confinement seront «prolongées»

Une photographie résume à elle seule le drame que vit l’Italie ce jeudi matin. À la Une du quotidien milanais Il Corriere della Sera, une longue colonne de camions militaires transportent des dizaines de cercueils de Bergame vers les crématoriums des villes de Modène et de Bologne, en Émilie-Romagne, rapporte notre correspondante à Rome, Anne Le Nir.

À Bergame, en Lombardie, il n’y a plus de place. Ni pour les vivants nécessitant des soins intensifs, ni pour les morts. 319 décès ont été enregistrés dans cette région, la plus touchée.

Le monstre invisible, le coronavirus, a déjà fait presque autant de victimes en Italie qu’en Chine. Officiellement, dans ce pays de 60 millions d’habitants, près de 36 000 cas de contamination ont été recensés. Mais les experts scientifiques estiment qu’au moins 100 000 personnes sont infectées, malgré les consignes de confinement général en vigueur depuis le 9 mars. Il faut préciser qu’au cours des trois derniers jours, 44 000 personnes ont été verbalisées par la police pour avoir violé les règles.

Par conséquent, le gouvernement va limiter encore davantage les autorisations de sortie. Et puis, évidemment, il va prolonger de plusieurs semaines le décret baptisé « Tutti a casa », « Tous à la maison ». L’unique solution pour combattre plus efficacement le virus.

Le durcissement des restrictions en question dans le Nord

« Les mesures que nous avons prises, tant celle qui a entraîné la fermeture d’une grande partie des entreprises et des activités individuelles dans le pays, que celle concernant l’école, ne peuvent être que prolongées à leur échéance », a déclaré Giuseppe Conte dans le quotidien Il Corriere della Sera.

« Nous avons évité l’effondrement du système, les mesures restrictives fonctionnent et il est évident que lorsque nous atteindrons un pic et que la contagion commencera à diminuer, au moins en pourcentage, dans quelques jours, espérons-le, nous ne pourrons pas revenir immédiatement à la vie d’avant », a ajouté le chef du gouvernement.

Giuseppe Conte assure ne pas envisager pour l’instant de durcir l’arsenal de mesures restrictives mais se dit prêt « à agir » si les restrictions ne sont pas respectées. « Nous devons faire preuve de bon sens et agir tous avec la plus grande conscience, poursuit Giuseppe Conte. Les sanctions pénales pour les contrevenants sont là et seront strictement appliquées. »

Dans le nord de l’Italie, la contagion progresse encore fortement. Pour les présidents des régions de la zone, si elle ne ralentit pas dans les prochains jours, il faudra prévoir des mesures encore plus rigides comme l’interdiction de faire du jogging. Depuis une semaine, 60 millions d’Italiens sont confinés chez eux et ne peuvent se déplacer que pour raisons professionnelles ou impérieuses et tout rassemblement est interdit. Les écoles sont fermées.

SourceRFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Le boycott des produits turcs adopté par les compagnies et rejeté par...

Un groupe de compagnies saoudiennes actives dans les secteurs du commerce et de l’industrie a annoncé, dimanche, le boycott des produits turcs, joignant la...

Première visite officielle d’un comité israélien au Bahreïn dénoncée sur les réseaux sociaux

Encore une fois, des Bahreïniens et des Arabes ont dénoncé l’accord de normalisation que Manama avait conclu avec Tel-Aviv, félicitant les manifestations que des...

Le ministre de la Tolérance émirati accusé de viol, par une femme britannique

Une femme britannique a accusé le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan de l’avoir agressée sexuellement alors qu’elle travaillait au lancement du festival littéraire Hay...

Le Congrès américain à Al-Sissi : la question des droits de l’homme est une...

Dans une lettre adressée à Abdelfattah Al-Sissi dont le Washington Post a eu une copie, 56 membres du Congrès américain ont souligné l'importance de la question...

L’Azerbaïdjan libère 13 villages de la province de Jabrail

L'Azerbaïdjan a libéré 13 villages de la province de Jabrail, de l'occupation arménienne. L'annonce a été faite par le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, lundi sur Twitter. Il a précisé...