mardi, juin 15, 2021

«J’ai visité secrètement tous les pays arabes », déclare le ministre israélien de la Défense

Courrier arabe

Le ministre de la Défense israélienne, Benny Gantz, a déclaré avoir visité secrètement tous les pays arabes, tout au long de sa carrière, espérant voir la paix régner dans la région, très prochainement.

Lors de déclarations présentées au journal arabe, Asharq al-Awsat, Benny Gantz a signalé que «dans le cadre de ses diverses missions militaires, il avait visité secrètement tous les pays arabes», espérant pouvoir s’y rendre un jour en organisant une visite publique et amicale.

«La paix avec les pays arabes est, pour moi, une alliance regroupant les forces modératrices, avait-il ajouté, en soulignant que «l’alliance reflétait la volonté des peuples de la région».

Il ajouta : «J’ai passé près de 38 ans à combattre au sein de l’armée israélienne, et croyez-moi les généraux qui ont connu la guerre sont ceux qui s’impatientent le plus à voir la paix».

La Palestine doit monter dans le train pour la paix

Toutefois il indiqua : «La paix dans la région sera toujours déficitaire sans les Palestiniens », en demandant à la direction palestinienne et à son président, Mahmoud Abbas, «de ne pas rester sur les arrières lignes et de rejoindre le chemin de la paix».

Il signala : «Israël aussi veut se séparer des Palestiniens mais nous avons besoin d’assurances garantissant notre sécurité», soulignant : «Si nous parvenions à trouver des arrangements au niveau sécuritaire, la résolution politique sera facile à engager».

Il expliqua : «Nous devrons trouver des résolutions aux problèmes et nous aurons à lancer une collaboration profonde dans le domaine de l’économie, des sciences, de la technologie, et de l’éducation, et ceci est une opportunité historique».

Benny Gantz ajouta : «Les Palestiniens veulent et méritent une existence où ils pourront vivre indépendamment», tout en précisant : «Israël n’approuvera pas les frontières délimitées en 1967».

Il souligna aussi : «Jérusalem doit rester unifiée, elle aura une place pour une capitale palestinienne, c’est une ville accueillante les lieux saints de toutes les religions s’y trouvent».

Il est à rappeler qu’Israël avait signé un accord pour normaliser ses relations avec les Emirats arabes unis et le Bahreïn, en septembre dernier, puis avec le Soudan et le Maroc.

Ceci se présente à l’ombre d’une dénonciation populaire et d’indignation palestinienne, et au moment où Tel-Aviv affirme que «plusieurs autres pays arabes s’impatientent de normaliser avec Israël».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos