jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Jordanie : Le député Ajarma condamné à 12 ans de prison

Courrier arabe

Le tribunal de sécurité nationale, en Jordanie, a condamné le député Oussama Ajarma à 12 ans de prison, après l’avoir jugé coupable de «nuire à la stabilité de la société et de l’avoir exposé au danger, et d’avoir menacé le roi».

Le jugement a été annoncé mercredi matin. Ce jour-là, des dizaines des partisans d’Ajarma (40 ans) devenu symbole de l’opposition, se sont réunis devant le tribunal, cherchant à mettre des pressions aux autorités, mais ces dernières étaient préparées pour traiter avec une  situation similaire.

Le procès était public, avec la présence d’avocats de défense et du procureur général. Le député fut condamné à 12 ans de travaux forcés après avoir été jugé coupable des accusations lancées contre lui.

D’autres accusés, complice d’Ajarma, ont été condamné à des peines entre 7 à 8 ans de prison.

Les accusés ont été jugés coupables de «nuire à la stabilité de la société et de l’avoir exposé au danger, d’avoir fabriqué des produits inflammables de façon illégale ». Ajarma fut aussi accusé «de consommation de drogue et d’avoir menacé la vie du roi».

Le député Ajarma fut suspendu du parlement, en juin dernier, après s’être élevé avec virulence contre des coupures de courant dont souffraient plusieurs villes du royaume, à l’époque.

Dès lors, il avait décidé, avec ses compagnons d’inciter la population contre le régime, et cherchait à organiser une révolution pour renverser le pourvoir. Plus tard il fut interpellé et transféré au tribunal de sécurité nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos