26.6 C
New York
lundi, juillet 22, 2024

Buy now

spot_img

Kaïs Saïed qualifie l’opposition en Tunisie de «cancer»

Courrier arabe

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclenché une large polémique au pays, après avoir traité l’opposition de «cancer», et estimé qu’un traitement de chimiothérapie était nécessaire pour l’éradiquer.

Lors d’un discours prononcé, vendredi, à la délégation de Mareth (wilaya de Gabès), où il a inauguré l’autoroute-Gabès-Ras Jedir, le président a déclaré : «L’Etat est rongé par la corruption, et le peuple va purifier toutes les institutions du cancer qui s’est propagé dans le pays».

«Ils veulent abattre le peuple et parler de la pénurie des produits de première nécessité, comme le sucre et le café, alors qu’ils sont disponibles en abondance….. Ces cellules cancéreuses qui veulent abattre le pays doivent être éradiquées par un traitement de chimiothérapie», avait-il ajouté en faisant allusion aux forces de l’opposition.

Sur les réseaux sociaux, les Tunisiens ont relayé la vidéo du discours présidentiel, faisant part de leur mécontentement et se disant dégoutés par cette métaphore mal placée.

La dirigeant du Front du salut national, Chaima Issa a signalé : «Après avoir menacé d’extermination et de liquidation, le président menace d’utiliser la chimiothérapie contre l’opposition».

Dans ce contexte, il est à noter que le président tunisien a pris l’habitude d’attaquer tous ceux qui s’opposent aux mesures exceptionnelles qu’il a imposées. Il n’a pas hésité de les traiter de «gens ivres», de «vermines», de «diables», et de les accuser de comploter contre le pays et de servir des agendas étrangers.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de l’opposition en Tunisie, a indiqué, ce vendredi, que le ministère de l'Intérieur a déféré devant...

Tunisie-Sources : «Une campagne d’interpellations a ciblé un ancien dirigeant d’Ennahdha, un homme d’affaire et un activiste politique»

Des sources ont affirmé que «les forces de l’ordre tunisienne ont mené, samedi, une campagne d’interpellations, ciblant l’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, l’homme d’affaire...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Tunisie: « À travers son discours, Saïed veut maintenir le peuple dans la peur », accuse la centrale syndicale

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail (Ugtt), Noureddine Taboubi, a estimé, vendredi, que « le président Kaïs Saïed s’est engagé dans...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici