jeudi, avril 15, 2021

La Cisjordanie, Gaza et le Golan sont des territoires occupés, affirment les États-Unis

Les États-Unis ont reconnu, jeudi, que la Cisjordanie, Gaza et le plateau du Golan sont des «territoires occupés».

C’est ce qui ressort des déclarations du porte-parole du Département d’État des États-Unis, Ned Price, rapportées par les médias américains, à la suite d’un rapport publié par son ministère, dans lequel il s’abstenait d’utiliser le terme de « territoires occupés ».

« C’est une réalité historique ! Israël a occupé la Cisjordanie, la bande de Gaza et le plateau du Golan après la guerre de 1967 », a déclaré Price.

Il a souligné que « le rapport utilisait déjà le terme « occupation », dans le contexte de la situation actuelle de la Cisjordanie », indiquant qu’il s’agit bel et bien de la position des gouvernements précédents, démocratiques et républicains, depuis des décennies.

Dans ce contexte, Price a réitéré que «la mise en œuvre de la solution à deux États pour permettre aux Israéliens et aux Palestiniens de vivre en paix», est nécessaire pour la résolution du conflit.

Israël a occupé les territoires palestiniens, y compris la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la bande de Gaza en 1967, dans ce qu’on a appelé la « Naksa » (revers).

Israël a établi des colonies en Cisjordanie et à Jérusalem, dans lesquelles résident plus de 600 000 colons.

De nombreuses résolutions internationales émises par les Nations Unies affirment le droit des réfugiés de retourner dans leurs terres, ce qui n’a pas encore été appliqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos