samedi, mai 21, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

La Coalition arabe annonce l’interception de deux drones piégés lancés vers l’Arabie saoudite

La Coalition arabe au Yémen a annoncé, samedi soir, avoir détruit deux drones piégés lancés par le groupe Houthi vers le sud de l’Arabie saoudite.
La même source a indiqué, par voie de communiqué relayé par l’Agence de presse saoudienne (SPA), que « les défenses aériennes ont intercepté et détruit deux drones piégés lancés par la milice yéménite vers les régions situées au sud du Royaume ».

« La milice Houthie poursuit ses tentatives pour cibler délibérément les civils et leurs biens », affirme la Coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite.
Jusqu’à 19h34 GMT, les Houthis n’ont émis aucun commentaire à ce sujet.

Au cours des dernières semaines, les Houthis ont intensifié les attaques aux missiles balistiques, aux projectiles et aux drones sur des zones saoudiennes, au milieu des annonces répétées de la Coalition arabe, selon lesquelles ces attaques ont été neutralisées.

Depuis la semaine dernière, le Royaume avait annoncé de manière récurrente, avoir déjoué plusieurs attaques aux drones piégés lancés par les Houthis vers la région sud frontalière du Yémen.
La première a eu lieu le 19 juin, avec 11 drones, la seconde a été menée avec 17 drones, puis 4 appareils ont été lancés mercredi et un seul engin durant la journée du vendredi, selon les données du correspondant de l’Agence Anadolu communiquées à ce sujet.

Le conflit au Yémen oppose depuis 2014 les forces du gouvernement reconnu par la communauté internationale, aux rebelles Houthis, soutenus par l’Iran et qui ont pris le contrôle d’une partie du territoire, dont la capitale Sanaa.

Le 18 juin, la porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, Liz Throssell, avait déclaré dans un communiqué que le groupe Houthi avait mené 128 frappes avec des drones et lancé 31 missiles balistiques vers l’Arabie saoudite, depuis le début de cette année.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos