dimanche, juin 26, 2022

La compagnie pétrolière française « Total » aurait financé la junte au Myanmar

D’après « Le Monde », Total exploite un gisement de gaz au large des côtes birmanes depuis 1998 et que la pression monte sur le groupe depuis le coup d’État militaire du 1er février.

Selon la même source, le système a été mis en place sur le gazoduc sous-marin de 346 km reliant le gisement de Yadana à la Thaïlande, et que le principal actionnaire de ce gazoduc est Total.

Il a également était noté que ce tuyau ne transporte pas que du gaz mais est aussi le cœur d’un système où des centaines de millions de dollars provenant des ventes du gaz sont détournées des caisses de l’État birman vers la « Myanmar Oil and Gas Enterprise » (MOGE), une entreprise publique à la gestion opaque contrôlée par les militaires.

Interrogé par Le Monde, Allen, un employé de Total au Myanmar, a déclaré qu’ils ne veulent plus que Total finance la junte militaire.

Les employés qui ne souhaitent pas que Total finance la junte veulent réagir en quittant leur poste pour empêcher la production de gaz. Or, ils ont été avertis par les responsables.

« On nous a dit que si nous rejoignons le mouvement, nous en paierons le prix. Nous nous sommes rendu compte que nos demandes de congé seraient refusées et que nous devrions démissionner », a déclaré Min Thu, un employé de l’entreprise.

Min Kha, un autre employé, a affirmé que s’ils rejoignent le mouvement, ils seront arrêtés par des soldats à l’aéroport.

Par ailleurs, il a été souligné que 300 personnes travaillaient pour l’entreprise Total au Myanmar, mais qu’un petit nombre de personnes ont démissionné.

Patrick Pouyanne, PDG de Total, a fait valoir qu’ils étaient là parce qu’ils ont des responsabilités envers l’État du Myanmar.

SourceAgences

Dernières infos

Gaza: le Qatar alloue une aide financière à des familles démunies

Le Qatar a commencé, jeudi, à verser une aide...

Coupe du monde 2022: L’OTAN se déclare prête à soutenir le Qatar en matière de sécurité

L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) a annoncé,...

L’émir du Qatar se rend en Égypte pour une visite officielle

L'émir du Qatar, le Cheikh Tamim bin Hamad Al...

Tunisie: arrestation de l’ancien Premier ministre Hamadi Jebali

L’ancien Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a été arrêté,...

À ne pas rater

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Investigations : «Un réseau médiatique monté contre le Qatar, voici les personnes cachées derrière lui»

Une investigation menée par Eekad (plateforme arabe d’investigations numériques)...

«Israël a placé des défenses antimissiles aux Émirats arabes unis et au Bahreïn», déclare un média hébreu  

Une chaîne israélienne a indiqué jeudi que «l’armée israélienne...

Mali: 70 mille réfugiés et demandeurs d’asile recensés (HCR)

Le nombre de réfugiés et demandeurs d'asile au Mali est estimé à environ 70 000 personnes, majoritairement des Nigériens, des Burkinabè, et des Mauritaniens,...

France : Macron perd la majorité absolue à l’Assemblée nationale, selon les estimations du second tour des législatives 2022

La coalition présidentielle Ensemble! (LREM et ses alliés) a perdu la majorité absolue à l'Assemblée nationale de France à l'issue du second tour des...

Le gouvernement britannique envisage de former des milliers de soldats ukrainiens

Le gouvernement britannique a annoncé, vendredi, son intention d'organiser des programmes de formation militaire destinés à des milliers de soldats ukrainiens, afin de soutenir...

Unicef: 36,5 millions d’enfants déplacés dans le monde

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) a fait savoir, vendredi, que 36,5 millions d’enfants ont été déplacés dans le monde à la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here