jeudi, août 5, 2021

La coopération internationale est essentielle pour lutter contre le coronavirus (FMI)

Avec la propagation de l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19) dans le monde entier, le Fonds monétaire international (FMI) a estimé jeudi que la coopération internationale était essentielle pour remédier efficacement à cette épidémie, appelant à une action coordonnée sur de multiples fronts.

« Il est évident que c’est une maladie, qui ne s’arrête pas aux frontières. Nous devons travailler ensemble », a souligné son porte-parole, Gerry Rice, lors d’une conférence de presse. « Il faut se parler, échanger des informations, apprendre à connaître ce virus et mobiliser nos ressources autant que possible », a-t-il dit.

Notant que l’institution multilatérale avait demandé aux gouvernements de « se montrer actifs », M. Rice a appelé les pays à renforcer « d’abord et avant tout » leurs systèmes de santé publique et à contenir l’impact de l’épidémie sur l’économie.

Le FMI a annoncé la semaine dernière qu’il allait débloquer 50 milliards de dollars via son mécanisme de financement d’urgence afin de permettre aux pays à faibles revenus et aux pays émergents de faire face à l’épidémie de COVID-19.

Le porte-parole a par ailleurs salué à la contribution de 150 millions de livres (environ 190 millions de dollars) proposée par le Royaume-Uni et appelé d’autres pays membres à en faire de même.

Au vu de la situation actuelle, le FMI a récemment baissé ses prévisions pour la croissance mondiale en 2020, laquelle pourrait chuter en deçà du niveau de l’an dernier, à savoir 2,9%.

« Ca va reculer de combien? Jusqu’où? Quelle sont nos prévisions? C’est évidemment difficile de prédire à cet instant au vu des incertitudes », a reconnu Gerry Rice, en notant que ces prévisions « dépendent bien sûr de la diffusion et de la propagation de l’épidémie » et « des mesures prises pour y répondre et de leur efficacité ».

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos