vendredi, avril 16, 2021

La fièvre de Lassa a fait 118 morts depuis janvier au Nigéria

Au Nigéria, pays d’Afrique de l’Ouest, le nombre de personnes décédées des suites de l’épidémie de fièvre de Lassa, a atteint 118 depuis le début de la nouvelle année.

Dans la déclaration faite, jeudi, par le Centre nigérian de contrôle des maladies, on apprend que l’épidémie s’est propagée dans 27 États ainsi que la plus grande ville du pays, Lagos, et la capitale, Abuja.

Dans le communiqué, il est précisé que 689 cas ont été identifiés depuis janvier et que 118 malades sont décédées à cause de l’épidémie.

L’épidémie qui s’intensifie pendant la saison sèche entre les mois de novembre et de mai, avait tué 129 personnes en 2019.

La fièvre de Lassa, également présente dans de nombreux pays africains tels que le Mali, le Togo, le Ghana, le Libéria et la Sierra Leone, a été observée pour la première fois au Nigeria en 1969, dans l’État de Borno.

Le gouvernement nigérian avait décrété « l’état d’urgence » en 2019 dans le pays en raison de l’épidémie de fièvre de Lassa.

La maladie, qui se transmet par contact avec les excréments de souris, peut se transmettre entre les hommes et provoquer une hémorragie mortelle.

Les autorités invite la population à faire attention à l’hygiène et à ne pas toucher les rats et autres rongeurs.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos