mardi, août 9, 2022

La Hashtag « nous sauverons Salman al-Ouda » fait la une sur Twitter alors que son procès est reporté

Courrier arabe

Le Hashtag lancé par les partisans du célèbre prédicateur Salman al-Ouda en faveur de sa libération a fait la une sur Twitter, au moment où son fils Abdallah a annoncé que le procès secret de son père a été reporté pour plusieurs mois.

Cela intervient deux jours après la demande émise par l’ONG Amnesty International aux autorités saoudiennes de le libérer immédiatement et sans conditions.

Abdallah al-Ouda a écrit sur son compte Twitter: « concernant le procès secret de mon père où le procureur général demande une peine de mort arbitraire pour son activité académique pacifique et publique, il été reporté pour plusieurs mois sans explications ».

Une interview avec son fils

Abdallah al-Ouda avait accordé une interview deux jours avant le procès à « BBC News » arabophone où il a déclaré: « ce que mon père a subi durant ces dernières années est classé sur le plan international comme étant une torture. Il ne recevait pas les soins médicaux nécessaires, il a été privé de sommeil pendant plusieurs jours successifs durant lesquels il a été soumis à des interrogatoires. Il avait les mains et les pieds liés et les yeux bandés dans une cellule d’isolement. La nourriture lui était jetée dans des sachets et mon père était obligé de les ouvrir à l’aide de ses dents au point où il s’est blessé ».

Il enchaîne: « ce fut un moment choquant lorsque le parquet général avait demandé de l’exécuter pour 37 accusations futiles parmi lesquelles: corruption sur terre, appel au changement du régime, possession de livres interdits, sarcasme sur des réalisations de l’État et manquement aux prières destinées à ceux qui détiennent l’autorité ».

Il est à rappeler qu’en septembre 2017, les autorités saoudiennes ont arrêté de nombreux prédicateurs et activistes dans le pays au premier rang desquels: Salmane al-Ouda, Awadh al-Qarani et Ali al-Amri. De nombreuses personnalités et organisations internationales ont réclamé leur libération.

Récemment, des informations ont circulé sur l’intention des autorités saoudiennes d’exécuter ces trois prédicateurs.

Dernières infos

Joe Biden et Ismael Haniyeh remercient l’émir du Qatar pour avoir ramené le calme à Gaza

Le président américain, Joe Biden, et le chef du...

Tchad : Le gouvernement de transition et les groupes politico-militaires signent l’accord de paix de Doha

Le gouvernement de transition tchadien et une trentaine de...

Gaza: retour au calme après 3 jours d’escalade israélienne

Retour à la normale dans la Bande Gaza après...

À ne pas rater

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

«Washington a demandé l’arrestation de l’avocat de Khashoggi», affirme un responsable émirati

Un responsable travaillant au gouvernement des Émirats arabes unis...

Joe Biden et Ismael Haniyeh remercient l’émir du Qatar pour avoir ramené le calme à Gaza

Le président américain, Joe Biden, et le chef du bureau du Hamas, Ismael Haniyeh, ont remercié, ce lundi, l’émir du Qatar, le cheikh Tamim...

Gaza: retour au calme après 3 jours d’escalade israélienne

Retour à la normale dans la Bande Gaza après trois jours d'escalade militaire israélienne, qui a entrainé la mort de 44 personnes, et la...

L’Arabe saoudite ouvre, lundi, le poste frontalier avec le Qatar

Les autorités saoudiennes ont signalé que «l’ouverture du poste frontalier, Salwa, qui lie l’Arabie saoudite et le Qatar, est prévue pour demain lundi 8...

Le Croissant-Rouge du Koweït envoie des aides aux hôpitaux de Gaza et négocie leur entrée avec l’Égypte 

Le Croissant-Rouge du Koweït a annoncé «avoir envoyé des aides d’urgence aux hôpitaux de la bande de Gaza, qui font face à une pénurie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here