vendredi, octobre 30, 2020

La Hashtag « nous sauverons Salman al-Ouda » fait la une sur Twitter alors que son procès est reporté

Courrier arabe

Le Hashtag lancé par les partisans du célèbre prédicateur Salman al-Ouda en faveur de sa libération a fait la une sur Twitter, au moment où son fils Abdallah a annoncé que le procès secret de son père a été reporté pour plusieurs mois.

Cela intervient deux jours après la demande émise par l’ONG Amnesty International aux autorités saoudiennes de le libérer immédiatement et sans conditions.

Abdallah al-Ouda a écrit sur son compte Twitter: « concernant le procès secret de mon père où le procureur général demande une peine de mort arbitraire pour son activité académique pacifique et publique, il été reporté pour plusieurs mois sans explications ».

Une interview avec son fils

Abdallah al-Ouda avait accordé une interview deux jours avant le procès à « BBC News » arabophone où il a déclaré: « ce que mon père a subi durant ces dernières années est classé sur le plan international comme étant une torture. Il ne recevait pas les soins médicaux nécessaires, il a été privé de sommeil pendant plusieurs jours successifs durant lesquels il a été soumis à des interrogatoires. Il avait les mains et les pieds liés et les yeux bandés dans une cellule d’isolement. La nourriture lui était jetée dans des sachets et mon père était obligé de les ouvrir à l’aide de ses dents au point où il s’est blessé ».

Il enchaîne: « ce fut un moment choquant lorsque le parquet général avait demandé de l’exécuter pour 37 accusations futiles parmi lesquelles: corruption sur terre, appel au changement du régime, possession de livres interdits, sarcasme sur des réalisations de l’État et manquement aux prières destinées à ceux qui détiennent l’autorité ».

Il est à rappeler qu’en septembre 2017, les autorités saoudiennes ont arrêté de nombreux prédicateurs et activistes dans le pays au premier rang desquels: Salmane al-Ouda, Awadh al-Qarani et Ali al-Amri. De nombreuses personnalités et organisations internationales ont réclamé leur libération.

Récemment, des informations ont circulé sur l’intention des autorités saoudiennes d’exécuter ces trois prédicateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

MEE parle des crimes commis, en Libye, par les mercenaires de Wagner

Le site britannique, Middle East Eye, a mis la lumière sur les crimes commis par les mercenaires de la compagnie russe Wagner, dans différentes...

Sources : «Rafah sera bientôt ouvert et les fruits des rencontres égypto-palestiniennes seront cueillis»

Des sources égyptiennes privées ont révélé que «le Caire a décidé de rérouvrir le point de passage de Rafah de façon presque permanente, durant...

Qatar : Le gouvernement présente du nouveau concernant le bébé jeté à la poubelle de...

Le bureau chargé de la communication au gouvernement du Qatar, a lancé aujourd’hui vendredi, un nouveau communiqué, au sujet de l’affaire où un groupe...

Le prince héritier saoudien convoqué par un tribunal américain via WhatsApp

Le tribunal de Washington, aux États-Unis, a convoqué le prince héritier de l’Arabie saoudite, Mohamed ben Salmane (MBS), et 9 autres responsables saoudiens, via...

Azerbaïdjan : 91 civils tués par les bombardements arméniens

Les attaques arméniennes contre les territoires azerbaïdjanais ont fait 91 morts et 400 blessés parmi les civils, a fait savoir le parquet général azerbaïdjanais. Dans un communiqué rendu public, vendredi,...