La Jordanie a démenti, samedi, la réouverture du poste frontalier avec la Syrie de « Jaber-Nacib » au trafic des marchandises et à la circulation des personnes, quelques heures après n’annonce par le ministère du Transport du Régime syrien de l’ouverture du poste.

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public, samedi, par la porte-parole du gouvernement jordanien, Joumena Ghnaimet, et dont Anadolu a eu copie.

« Le poste-frontalier de Jaber-Nacib est toujours fermé et n’a pas été rouvert à la circulation des marchandises et des voyageurs », lit-on dans le communiqué.

« Les deux parties discutent toujours la question de la réouverture des frontières et les comités techniques se sont réunis pour constater l’état des postes douaniers », ajoute le communiqué.

Plus tôt dans la journée du samedi, l’agence de presse syrienne « SANA » avait mis en ligne sur son site officiel une information portant ouverture du point de passage qui a été rapidement changée par une deuxième information intitulée « Parachèvement des préparatifs de réouverture du point de passage frontalier avec la Jordanie de Nacib. Ouverture prochaine le 10 octobre »..

Les deux pays sont séparés par deux principaux postes frontaliers, à savoir al-Jomrouk al-Qadim qui fait face au point de passage de Ramtha du côté jordanien et Nacib –Jaber.

Il convient de noter que le Régime a réussi récemment de prendre le contrôle des deux points de passage avec l’appui de la Russie et de milices soutenues par l’Iran à la suite de violents combats contre les factions de l’opposition qui contrôlaient la région durant trois ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here