samedi, mai 21, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

La Jordanie accueille une rencontre de dialogue sur la sécurité entre l’Arabie saoudite et l’Iran

La Jordanie a annoncé, lundi, qu’elle a accueilli une rencontre de dialogue sur la sécurité entre l’Arabie saoudite et l’Iran dans la capitale, Amman. Les discussions ont porté sur un certain nombre de questions sécuritaires et techniques et sur les moyens de promouvoir la stabilité régionale.

L’agence de presse jordanienne, Petra, a rapporté sur son site internet que la rencontre saoudo-iranienne s’est tenue à l’Institut arabe d’études de sécurité (indépendant), avec la participation d’experts des deux parties, sans indiquer la date ou la durée de la rencontre.

Le site indique également : « La réunion a porté sur un certain nombre de questions sécuritaires et techniques, notamment sur la réduction de la menace que représentent les missiles et leurs rampes de lancement », sans donner davantage de précisions.

L’Arabie saoudite est régulièrement la cible d’attaques de missiles balistiques et de drones lancés par le groupe yéménite Houthi, soutenu par l’Iran. La coalition arabe dirigée par Riyad lance en retour des attaques aériennes contre les sites des Houthis, dans le contexte du conflit qui sévit au Yémen depuis près de sept ans.

La rencontre d’Amman a également porté sur « les mesures techniques visant à renforcer la confiance entre les deux parties, notamment en ce qui concerne le programme nucléaire iranien, la coopération dans le domaine du combustible nucléaire, et d’autres aspects (non précisés) », selon la même source.

« Petra » a cité Ayman Khalil, secrétaire général de l’Institut arabe d’études de sécurité, hôte de la rencontre, qui a déclaré qu' »une atmosphère de respect mutuel a prévalu lors des discussions, ce qui a révélé une volonté mutuelle de développer les relations et de renforcer la stabilité régionale, au grand bénéfice de la prospérité des peuples de la région ».

Et d’ajouter que « d’autres rencontres entre les deux parties auront lieu prochainement, afin de donner suite aux recommandations du dialogue sécuritaire et technique et d’en définir les détails. »

Après la rupture de leurs relations diplomatiques depuis bientôt 6 ans, Téhéran et Riyad ont mené, à partir de janvier 2016, plusieurs cycles de dialogue direct sous l’égide du gouvernement irakien.

La dernière de cette série de rencontres a eu lieu en septembre dernier, à l’aéroport international de Bagdad, entre le ministre d’État saoudien aux Affaires étrangères, Adel Al-Jubeir, et le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien, Ali Shamkhani, en présence du Premier ministre irakien, Mustafa Al-Kazemi.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos