samedi, juin 12, 2021

La Maison Blanche condamne le « Hamas » et ignore les attaques israéliennes

La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a évité de réprouver les attaques israéliennes contre la bande de Gaza, tout en condamnant les roquettes tirées par le Hamas sur Israël.

Lors d’une conférence de presse tenue mardi à la Maison Blanche, Psaki a évoqué les récents développements à Gaza et à Jérusalem, notant que le Président Joe Biden suivait de près la question et recevait les dernières informations à ce sujet de son équipe de sécurité nationale.

Elle a souligné que les États-Unis sont en contact avec des responsables israéliens et palestiniens et des dirigeants du Moyen-Orient.

La porte-parole de la Maison Blanche a souligné que la désescalade des tensions dans la région est une priorité absolue, précisant que « Le soutien du Président Biden au droit d’Israël à la légitime défense ne cessera jamais, et nous condamnons les attaques de missiles menées par le Hamas et d’autres groupes terroristes dans la région, notamment à Jérusalem ».

Psaki a évité de condamner les attaques lancées par Israël sur Gaza, qui ont fait des victimes civiles, soulignant toutefois l’importance pour tous les peuples du monde de pratiquer librement leur religion et d’établir un climat de paix.

Elle a noté dans ce sens que Biden et son équipe poursuivent leur travail pour la diplomatie, le dialogue, la protection des civils et la désescalade des tensions.

« Nous continuerons à travailler avec nos partenaires pour faire face à la violence et aux actes terroristes, et à soutenir la solution à deux Etats pour résoudre le conflit israélo-palestinien », a déclaré Psaki.

Et la porte-parole de la Maison Blanche d’ajouter, «Les responsables américains ont discuté ces dernières semaines avec leurs homologues israéliens des répercussions de l’expulsion des Palestiniens de leurs maisons dans lesquelles ils vivent depuis des décennies, et la destruction de ces maisons nuit à nos intérêts communs et rend le conflit israélo-palestinien difficile à résoudre ».

Depuis lundi, 26 Palestiniens ont été tués et près de 850 autres blessés, à la suite de l’agression israélienne permanente sur la bande de Gaza, la Cisjordanie et Jérusalem occupée, selon le ministère palestinien de la Santé et le Croissant-Rouge palestinien.

Trois Israéliens ont été tués et 31 autres ont été blessés par des roquettes tirées depuis la bande de Gaza vers Israël, selon le service d’ambulances israélien (Magen David Adom/MDA).

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos