lundi, décembre 6, 2021

La police britannique enquête sur la mort du député David Amess et ses relations avec le Qatar 

Courrier arabe

Le journal britannique, The Times, a signalé que «la police britannique enquêtait sur la relation qui liait le député britannique, Sir David Anthony Andrew Amess et l’Etat du Qatar», pour comprendre les causes de son assassinat, qui s’est produit mercredi 15 octobre.

Amess (69 ans) fut tué vendredi dernier, dans son cabinet où il recevait les plaintes des habitants de sa zone électorale, à Southend West.

Le journal signala que «la police cherchait à comprendre si les tentations entreprises par Amess pour renforcer les relations britanniques avec les pays du Golfe étaient derrière sa mort».

«La police cherche aussi à faire la liaison entre Amess et les intérêts qataris qu’il défendait, notamment en voulant dissuader Doha pour investir en Somalie», avait-il ajouté.

Il expliqua : «Le Qatar soutenait le président actuel de Somalie, élu en février 2017, mais ce dernier est en conflit avec son Premier ministre, dont le fils est accusé du meurtre de Sir Amess».

Le journal a rappelé que «l’accusé fut interpellé vendredi dernier, en fonction de la loi anti-terroriste, car son nom figurait dans la liste des extrémistes», précisant «qu’il s’agissait d’Ali al-Harbi Ali Kolani, un jeune lycien».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos