mercredi, septembre 28, 2022

La Russie demande de faire sortir d’Idleb et de la Syrie les Casques blancs

Lors d’une réunion du Conseil de sécurité jeudi, les Russes ont demandé le départ des Casques blancs d’Idleb en Syrie, qu’ils suspectent d’aide aux terroristes. Une position vivement critiquée par Washington, Londres et Paris.
« Les terroristes doivent partir ». La Russie a réclamé aux Occidentaux, jeudi 11 octobre, de faire sortir d’Idleb et de la Syrie les Casques blancs, affirmant qu’ils représentent une « menace ».

« Ce n’est pas une bonne idée de les garder au sein de la société », a déclaré le représentant russe, lors d’une réunion à huis clos du Conseil de sécurité. Ces propos ont été rapportés par un diplomate s’exprimant sous couvert d’anonymat après la rencontre. « Sortez-les des zones où ils sont, notamment à Idleb », a ajouté le représentant russe, selon un autre diplomate s’exprimant également sous couvert d’anonymat.

La Russie ne considère pas les Casques blancs présents dans les zones rebelles comme des secouristes et les a déjà accusés plusieurs fois dans le passé d’être liés à des groupes terroristes.

Vives critiques de Washington, Londres et Paris

Selon plusieurs sources diplomatiques, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont réagi en rejetant des « informations mensongères ». « Ce sont des accusations scandaleuses et fausses. Les Casques blancs font partie d’organisations humanitaires et la Russie continue de colporter de fausses informations », a affirmé le représentant américain, selon ces sources.

« Rien de ceci n’est vrai, ces insinuations sont absurdes, arrêtons de faire perdre son temps au Conseil de sécurité », a renchéri le représentant britannique. « Désinformation, ces civils sauvent des centaines de personnes », a lancé de son côté le représentant de la France, à en croire les mêmes sources. D’autres membres européens du Conseil de sécurité se seraient aussi inscrits en faux contre les accusations russes, soulignant la nécessité « de protéger les travailleurs humanitaires » en Syrie.

La demande de la Russie aux Occidentaux survient alors qu’une zone tampon prévue dans la province d’Idleb en Syrie a été vidée cette semaine des armes lourdes des groupes rebelles et jihadistes. En vertu d’un accord russo-turc conclu le 17 septembre, les jihadistes doivent désormais quitter cette même zone tampon d’ici lundi.

SourceAgences

Dernières infos

Fuites sur les gazoducs Nord Stream: le Kremlin n’exclut pas la possibilité d’un acte de sabotage

La Présidence russe (le Kremlin) a annoncé mardi que...

L’Algérie remet au Maroc une invitation officielle pour participer au Sommet arabe

Le ministre algérien de la Justice, Abderrachid Tebbi est...

Libye : Un accord de cessez-le-feu met fin à des affrontements sanguinaires à Zaouia

L’armée libyenne a signalé, lundi 26 septembre, «être parvenu...

À ne pas rater

Les Émirats arabes unis approvisionneront l’Allemagne en diesel et en GNL

Les Émirats arabes unis (EAU) ont convenu dimanche d'approvisionner...

Benny Gantz et le ministre émirati des Affaires étrangères discutent de politique et de sécurité

Le ministre de la Défense d’Israël, Benny Gantz, a...

Allemagne: Scholz entamera samedi une tournée dans 3 pays du Golfe

Le gouvernement allemand a annoncé lundi que le chancelier...

Le ministre émirati des Affaires étrangères rencontre le président israélien

Le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis...

Incursion d’extrémistes israéliens dans l’esplanade de la mosquée al-Aqsa : Le Koweït et le Qatar condamnent

Le Koweït et le Qatar ont fermement condamné l’incursion des extrémistes israéliens, dans l’escapade de la mosquée al-Aqsa, avec le soutien de la police...

Cisjordanie: Un Palestinien tué par des balles israéliennes

Un Palestinien a été tué, samedi, pour avoir tenté de percuter les forces israéliennes, près de la ville de Naplouse, dans le nord de...

Lapid : la solution à deux États est « la meilleure » pour la sécurité, l’économie et l’avenir des enfants d’Israël

Le Premier ministre israélien Yair Lapid a déclaré, jeudi, qu'une solution à deux Etats est la meilleure solution pour la sécurité d'Israël, à condition...

Les banques centrales du Golfe suivent le rythme de la Fed en augmentant les taux d’intérêts

Les banques centrales d'Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, du Koweït, du Qatar, de Bahreïn et du Sultanat d'Oman ont annoncé une hausse immédiate...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here