dimanche, octobre 24, 2021

L’affaire du bébé à l’aéroport de Doha : L’Australie remercie le Qatar pour le soin accordé à l’affaire

Courrier arabe

Après l’incident qui s’est produit dans l’aéroport international de Doha, et suite auquel des femmes australiennes avaient été fouillées, le ministre qatari des Affaires étrangères, Mohamed ben Abderrahman al-Thani, a discuté, hier samedi, par téléphone, avec la ministre australienne des Femmes et des Affaires étrangères, Marise Payne, qui a remercié le Qatar «pour le soin accordé à l’affaire».

Le bureau chargé de la communication au gouvernement qatari a noté lors d’un communiqué que «lors de l’appel téléphonique, le cheikh Abderrahman al-Thani avait insisté à rappeler que le Qatar s’excusait auprès des voyageuses australiennes qui furent soumises aux contrôles de fouille, et avait souligné que l’incident était une violation aux lois et aux normes du Qatar».

«Le cheikh Mohamed ben Abderrahmane affirma à son homologue australienne que les responsables avaient été transférés au procureur général», avait mentionné le communiqué, tout en indiquant que «les deux ministres avaient affirmé l’engagement du Qatar à protéger tous les voyageurs usagers de l’aéroport international de Doha».

L’Australie remercie le Qatar

Le communiqué indiqua également que «le ministre australienne avait remercié le Qatar pour le soin qu’il a accordé à l’affaire, et signala que son pays était soulagé à voir les procédures entreprises par Doha».

«Elle nota qu’elle s’attendait à ce que le Qatar partage son rapport au sujet des coulisses de l’affaire, se disant être confiante que Doha jugera les responsables de la manière la plus juste, équitable et adéquate», avait-il ajouté.

Selon le communiqué, «les deux ministres se sont arrangés pour suivre l’affaire de près, et pour échanger les évolutions de l’affaire qui représentait une priorité pour les deux gouvernements».

Rappelons sur ce, que vendredi, la Qatar s’était excusé, après que les autorités à l’aéroport international de Doha avaient obligé des femmes australiennes à se soumettre aux contrôle de fouilles, en cherchant la coupable qui avait tenté de tuer un bébé en le jetant à la poubelle, après l’avoir mis dans un sac plastique fermé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos