samedi, mai 21, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

L’Algérie déplore la décision de la France de durcir la délivrance de visas pour ses ressortissants

Le ministère algérien des Affaires étrangères a indiqué, mardi, qu’il déplorait la décision des autorités françaises de durcir la délivrance des visas pour ses ressortissants, la veille des discussions entre Paris et Alger sur l’immigration.

C’est ce qui ressort des déclarations de l’envoyé spécial chargé de la cause du Sahara Occidental et des pays du Maghreb Arabe, Amar Belani, à l’agence de presse officielle algérienne (APS).

« Nous prenons acte de cette décision disproportionnée et unilatérale et nous la déplorons » a affirmé Belani.

Le responsable algérien a expliqué que « cette décision est malencontreuse parce qu’elle intervient à la veille du déplacement de la délégation algérienne à Paris dans le but de renforcer la coopération en matière de gestion des migrations irrégulières entre les deux pays ».

Le gouvernement français avait annoncé plus tôt ce mardi, par l’intermédiaire de son porte-parole officiel, Gabriel Attal, qu’il durcirait l’octroi de visas aux citoyens algériens, marocains et tunisiens.

Paris a justifié sa décision au motif que ces pays refusaient de délivrer les laissez-passer consulaires nécessaires au retour des migrants en situation irrégulière présents sur le sol français.

Selon des médias français, 7 731 obligations de quitter la France (OQTF) ont été prononcées contre des ressortissants algériens entre janvier et juillet 2021, alors que les autorités algériennes n’ont signé que 31 laissez-passer consulaires pour les renvoyer en Algérie.

En décembre dernier, le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avait déclaré que le Président Emmanuel Macron avait décidé de réduire drastiquement le nombre de visas accordés aux Algériens en 2019 pour endiguer l’immigration irrégulière.

Selon les données officielles du Consulat général de France à Alger, sur les 504 000 demandes de visa déposées en 2019, seules 274 000 ont été approuvées.

Les consulats de France en Algérie (au nombre de trois) ont accordé 412 000 visas en 2018, alors que le nombre de demandes dépassait le demi-million, selon les mêmes données.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos