mardi, octobre 27, 2020

L’ancien directeur de protocole de Bouteflika placé sous mandat de dépôt

L’ex-directeur du protocole de la présidence algérienne, qui occupa ce poste stratégique sous les trois derniers mandats d’Abdelaziz Bouteflika, a été inculpé dans une affaire de corruption et incarcéré, a annoncé mardi une source sécuritaire.

Diplomate de carrière nommé en 2005, Mokhtar Reguieg avait été limogé quelques jours après la démission, le 2 avril 2019, de M. Bouteflika, sous la pression d’un mouvement (« Hirak ») populaire de contestation sans précédent, né moins de deux mois auparavant.

Il a été placé en détention provisoire tard dans la soirée de dimanche à lundi après avoir été entendu par un magistrat à Alger dans une affaire de trafic de produits alimentaires subventionnés, a précisé à l’AFP la source ayant requis l’anonymat.

L’Etat algérien est très présent dans l’économie du pays et consacre une large partie de son budget aux subventions, entre autres, de nombreux produits alimentaire de base (farine, semoule, sucre, huile…).

Selon l’agence de presse officielle APS, quatre autres personnes ont également été placées en détention provisoire dans cette affaire, parmi lesquelles Hocine Metidji, puissant patron du groupe éponyme, spécialisé dans la production de produits agroalimentaires issus des céréales.

M. Metidji est le principal accusé dans cette affaire dans laquelle ont également été entendus, selon des médias locaux, deux anciens Premiers ministres de M. Bouteflika, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, condamnés respectivement à 15 et 12 ans de prison dans un autre dossier de corruption en décembre.

Remise en liberté de cinq généraux accusés de malversations en Algérie

Depuis la démission de M. Bouteflika, la justice algérienne a, sous l’impulsion du haut commandement militaire, pilier du régime, lancé une série d’enquêtes anticorruption visant d’anciens hauts dirigeants politiques et puissants hommes d’affaires proche de M. Bouteflika.

Une vingtaine d’anciens hauts responsables politiques, dont d’anciens ministres, et une dizaine de riches patrons sont actuellement incarcérés, certains déjà condamnés à de lourdes peines, d’autres en attente de procès.

Les 20 ans de présidence de M. Bouteflika ont été marqués par plusieurs scandales de corruption et l’enrichissement d' »oligarques » bénéficiant de liens privilégiés avec l’entourage présidentiel.

Arrestations suite à une manifestation nocturne à Alger contre la présidentielle

Certains observateurs estiment néanmoins que ces enquêtes répondent au double objectif d’offrir « des têtes », symboles des années Bouteflika, à la contestation, tout en réglant des comptes au sein de l’entourage du président déchu, dans le cadre de luttes de clans au sommet du régime, caractérisé par son opacité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»

Le film «Mignonnes» disponible à l’international sur Netflix a suscité de vives critiques, en particulier outre-Atlantique, menant même à une procédure judiciaire pénale. Depuis...

Les atteintes au Prophète Mohamed ne relèvent pas de la liberté d’expression, selon la...

La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH ) considère depuis une décision de justice rendue en 2018, que les atteintes au Prophète des musulmans, Mohamed,...

Libye : «L’application du cessez-le-feu trébuche avec la présence des mercenaires de Wagner», affirment les...

En Libye, l’application de l’accord du cessez-le-feu, signé à Genève, vendredi dernier, semble toujours faire polémique auprès des chefs militaires des deux parties libyennes,...

Libye : fin du blocus sur les champs et ports pétroliers (communiqué)

La compagnie pétrolière nationale libyenne (NOC) a annoncé, lundi, la levée du blocus sur les champs et ports pétroliers en Libye. Dans un communiqué rendu public, la...

La coalition annonce la destruction de deux drones houthis

La Coalition arabe a annoncé l'interception et la destruction de deux drones houthis, dont un appareil dans l'espace aérien yéménite. C'est ce qu'a affirmé le porte-parole de...