dimanche, septembre 24, 2023

L’Aquarius: refus de reconduire les migrants en Libye

Le navire humanitaire Aquarius, qui a secouru près de 3.000 migrants en Méditerranée cette année, effectuera des missions de secours sans attendre d’ordres des garde-côtes et ne reconduira pas de migrants en Libye, a annoncé dimanche l’un de ses responsables.

“Quand nous verrons une embarcation en détresse, avec un risque élevé de décès, nous irons immédiatement à son secours, conformément au droit international”, a déclaré à Reuters TV le responsable des recherches et des opérations de secours de l’Aquarius.

Au cours de l’année écoulée, les consignes transmises par les centres de coordination de rester en veille ou d’attendre des éclaircissements ont accru le danger encouru par les migrants ayant besoin de secours, a poursuivi Nick Romaniuk, soulignant que c’était la raison pour laquelle l’Aquarius ne patienterait pas.

Le bateau de l’ONG SOS Méditerranée, qui a quitté Marseille la semaine dernière pour entamer sa dixième mission de l’année, patrouillera au large de Tripoli, en dehors des eaux territoriales libyennes mais dans le périmètre de recherche et de secours des garde-côtes libyens.

D’après le droit international, la responsabilité première du débarquement des navires de secours appartient au pays responsable des opérations dans la zone.

Si l’Aquarius agira en conformité avec le droit maritime international, le navire ne reconduira pas de migrants en Libye, a dit Nick Romaniuk, parce que le pays n’est pas un lieu sûr pour les migrants.

L’ouest de la Libye est actuellement le principal point de départ pour des milliers de migrants fuyant la misère et les conflits et cherchant à se rendre en Europe.

“LIGNE ROUGE”

Plus de 100.000 migrants sont morts noyés dans la région depuis 2014, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Plusieurs navires d’ONG humanitaires ont mené des opérations de secours dans le sud de la Méditerranée, parmi lesquels le navire Open Arms qui a secouru la semaine dernière 87 migrants dans les eaux internationales.

Le gouvernement italien, qui avait refusé en juin de laisser accoster l’Aquarius et ses plus de 600 migrants, a déclaré que plus aucun navire d’ONG humanitaire ne pourrait accoster en Italie pour y débarquer des migrants recueillis en mer.

Rome souhaite que les migrants soient remis aux garde-côtes libyens et que des centres d’accueil soient créés en Libye.

À l’heure actuelle, il convient toujours d’emmener les migrants dans les ports européens, a estimé Nick Romaniuk, soulignant que la décision revenait aux autorités maritimes.

“Ce sont elles qui décident, mais nous ne reconduirons personne” en Libye, a dit le responsable de l’Aquarius, évoquant une “ligne rouge” que l’ONG ne voulait pas franchir.

“La Libye n’est toujours pas reconnue comme un pays sûr, donc nous ne reconduirons personne là-bas.”

Le refus des dirigeants italiens de laisser accoster l’Aquarius en juin avait déclenché une crise politique en Europe, qui a débouché sur un accord des 28 chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne pour durcir leur réponse commune aux migrations.

Matteo Salvini, ministre italien de l’Intérieur et chef de file de la Ligue, eurosceptique et anti-immigration, a accusé les ONG qui interviennent en Méditerranée d’agir “comme des taxis” et a promis plus de contrôles.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Tunisie: Saïed se réunit avec le Premier ministre libyen

Le Président de la République de Tunisie, Kais Saïed a reçu, mercredi, le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, en présence de...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a effectué, ce samedi, une visite de travail en Tunisie en sa qualité d'envoyé spécial du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici