jeudi, octobre 6, 2022

L’Arabie saoudite achète des dispositifs de surveillance israéliens pour 300 millions de dollars

Courrier arabe

Les crises internes et externes qui secouent l’Arabie saoudite depuis des années à cause de sa politique dans la région ont conduit ce pays du Golfe à recourir une autre fois à Israël et à ses capacités technologiques afin de mieux contrôler la situation.

À travers les marchés militaires et technologiques conclus avec ce pays, l’Arabie saoudite tente d’asphyxier ses opposants en contrôlant leurs mouvements d’une part, et d’autre part de combler le déficit militaire extérieur dans la guerre sanglante qu’elle mène au Yémen.

Des sources arabes haut placées ont révélé au site « Al-Khaleedj Online » qu’un nouvel accord militaire a été conclu secrètement depuis quelques semaines entre l’Arabie saoudite et Israël à Londres d’une manière directe et sans la présence d’un médiateur entre les deux parties.

Les mêmes sources ont indiqué que cette fois-ci, Riyad a œuvré pour obtenir des dispositifs de surveillance très sophistiqués pour un coût de 300 millions de dollars qui seront utilisés contre les citoyens du royaume pour contrôler leurs déplacements à l’intérieur du pays et à l’étranger.

En plus, ces dispositifs permettront d’enregistrer tous les appels téléphoniques effectués par les citoyens et en même temps de les envoyer au moyen de satellites privés. L’exécution de ce contrat a été programmée en deux étapes. La seconde débutera l’année prochaine avec un doublement de la quantité de dispositifs fournis, soit 2000.

Rappelons que les relations israélo-arabes ont connu un développement observable ces derniers mois notamment avec l’Arabie saoudite. Des visites mutuelles et des marchés militaires ont eu lieu récemment entre Riyad et Tel Aviv. Le plus éminent de ces marchés concerne l’achat du dôme de fer israélien.

Le piège tendu à Riyad

Selon l’expert dans les questions sécuritaires et militaires Rafik Abou el-Hani, ces marchés militaires entre l’Arabie saoudite et Israël ne seront bénéfiques pour aucune partie arabe.

Abou el-Hani a assuré au site « Al-Khaleedj Online » qu’Israël facilite aux pays arabes la conclusion de ces marchés afin de mettre en œuvre son plan qui vise à contrôler toute la région arabe. L’État d’occupation veut être la seule force dominante dans la région.

Le même interlocuteur a souligné que l’achat des dispositifs de surveillance en compagnie d’autres marchés militaires constituent une infraction dangereuse pour la sécurité qui aura un impact négatif sur toute la région arabe.

Abou el-Hani conclue en affirmant que l’Arabie saoudite contribue à ancrer la présence de l’occupation israélienne. Il a assuré que Riyad et tous les autres pays arabes qui veulent se rapprocher d’Israël vont le payer très cher. Il a appelé ces pays à se retirer immédiatement de ces contrats qui constituent un danger sur les citoyens saoudiens, sur leur sécurité et leurs vies.

Rappelons que les relations israélo-arabes ont connu un développement observable ces derniers mois notamment avec l’Arabie saoudite avec qui des visites mutuelles et des marchés militaires ont récemment eu lieu.

Et alors que le plus éminent de ces marchés concerne l’achat du dôme de fer israélien, les histoires entre Riyad et Tel-Aviv semblent bien cacher des surprises « qui risquent de chambouler la région » annoncent les rapports internationaux.

Dernières infos

Un comité international documente l’arrestation de 35 journalistes en Iran

Le Comité international pour la protection des journalistes (CPJ)...

Des centaines de colons renouvellent leur incursion dans la mosquée Al-Aqsa

Des centaines de colons israéliens ont renouvelé, mercredi, leur...

L’indice PMI des Émirats arabes unis chute pour la première fois en 3 mois

L'agence de notation financière Standard & Poor's Global (S&P)...

La France va verser 150 euros par mois aux citoyens qui accueillent des réfugiés ukrainiens

L’Etat français va accorder une indemnité mensuelle de 150...

À ne pas rater

L’indice PMI des Émirats arabes unis chute pour la première fois en 3 mois

L'agence de notation financière Standard & Poor's Global (S&P)...

Les Émirats arabes unis approvisionneront l’Allemagne en diesel et en GNL

Les Émirats arabes unis (EAU) ont convenu dimanche d'approvisionner...

Benny Gantz et le ministre émirati des Affaires étrangères discutent de politique et de sécurité

Le ministre de la Défense d’Israël, Benny Gantz, a...

Allemagne: Scholz entamera samedi une tournée dans 3 pays du Golfe

Le gouvernement allemand a annoncé lundi que le chancelier...

Les autorités saoudiennes traquent les proches des opposants et étouffent la liberté d’expression 

Après cinq ans de la campagne d’interpellation menée en septembre 2017 par les autorités saoudiennes, contre les opposants du régime, des activistes ont signalé...

Arabie saoudite : 16 ans de prison pour un activiste ayant retweeté un tweet

Des militants saoudiens ont signalé que «l’activiste saoudien, Nacer al-Mubarak, a été condamné à 16 ans de prison pour avoir retweeté un tweet». L’organisation euro-saoudienne...

Arabie saoudite : Le prince héritier nommé Premier ministre et son frère ministre de la Défense

Le roi Salman bin Abdelaziz d'Arabie saoudite a décidé, mardi, de nommer son fils, le prince héritier Mohammed bin Salman, au poste de Premier...

Le prince héritier saoudien et le chancelier allemand discutent des relations bilatérales

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a annoncé, jeudi, que l’inscription automatique des électeurs non-inscrits sur le registre électoral, à l'occasion des élections...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here