samedi, octobre 23, 2021

L’armée israélienne tire du gaz lacrymogène à l’intérieur d’une école

Des dizaines d’étudiants et d’enseignants palestiniens ont été atteints d’asphyxies, jeudi, suite à l’inhalation du gaz lacrymogène tiré par les forces d’occupation israéliennes, à l’intérieur d’une école.

Des témoins oculaires ont déclaré à l’Agence Anadolu que l’armée a tiré du gaz lacrymogène et des bombes assourdissantes à l’intérieur de l’école « Anin », dans le gouvernorat de Jénine (nord), provoquant des dizaines de cas d’asphyxie, parmi les étudiants et les enseignants.

La même source a fait savoir que des médecins secouristes s’étaient rendus sur place afin de secourir les personnes asphyxiées.

Sadiq Al-Khaddour, porte-parole du ministère palestinien de l’Éducation, a fermement condamné cette attaque.

S’exprimant à l’Agence Anadolu, Al-Khaddour a déclaré que « les autorités d’occupation israéliennes tentent de cibler et de déstabiliser le secteur de l’éducation palestinienne avec toutes ses composantes, à savoir les étudiants, les enseignants, les bâtiments, voire les programmes scolaires ».

Et d’ajouter qu’Israël menace de démolir des dizaines d’écoles palestiniennes et empêche à maintes reprises les élèves d’aller à leurs écoles.

« L’occupation israélienne tire des bombes lacrymogènes et des balles en caoutchouc, ainsi que des balles réelles à l’intérieur des institutions scolaires », a-t-il souligné.

Et de poursuivre : « Il ne se passe pas un jour sans que nous assistions à des attaques similaire commanditées par les forces d’occupation et des colons visant le parcours académique.

Dans cette même optique, Al-Khadour a appelé les organisations de défense des droits humains à y intervenir pour mettre fin aux violations israéliennes.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos