mardi, août 16, 2022

Le Conseil de sécurité reconduit d’un an l’autorisation d’inspecter les navires au large des côtes libyennes.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté, ce vendredi, une résolution reconduisant l’autorisation, pour les États membres de l’ONU et les organisations régionales, d’inspecter des navires en haute mer, au large des côtes libyennes durant un an, en cas de soupçons portant sur le trafic d’armes ou des êtres humains.

La résolution, rédigée par la France, a été approuvée par 14 des 15 membres du conseil, avec une abstention de la Russie.

Le Conseil de sécurité a adopté ces mesures, pour la première fois, afin de soutenir l’application intégrale de l’embargo sur les armes, imposé à la Libye, selon la résolution 2292, du 14 juin 2016.

Le but de l’inspection des navires, à destination ou en provenance de la Libye, est de réduire l’entrée des armes dans le pays, et de renforcer l’embargo sur les armes à destination du pays, conformément à la résolution 1970, du 26 février 2011.

La résolution actuelle, a été renouvelée par le Conseil le 3 juin dernier, par la résolution 2578, et arrive à expiration en cette journée du vendredi.

La résolution adoptée aujourd’hui, qui a été examinée par l’Agence Anadolu, autorise les inspections « tant qu’il existe des motifs raisonnables de croire que l’embargo sur les armes imposé à la Libye a été violé ou qu’il y a eu trafic d’êtres humains ».

Le document autorise également les États membres de l’ONU à saisir et éliminer toute cargaison découverte et soumise à l’embargo sur les armes.

La résolution a condamné « tous les actes de trafic de migrants et de traite des êtres humains depuis, à travers et à destination du territoire libyen et au large des côtes libyennes », considérant qu’ils « sapent davantage le processus de stabilisation en Libye et mettent en danger la vie de centaines de milliers de personnes ».

En raison des troubles intérieurs qui secouent le pays, la Libye est devenue, ces dernières années, le point de passage le plus important vers l’Europe, pour les demandeurs d’asile africains fuyant la pauvreté et les conflits dans leurs pays d’origine.

SourceAgences

Dernières infos

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Tunisie : La femme de Kaïs Saïed avance sur les pas de Leïla Trabelsi et les activistes dénoncent 

En Tunisie, les déclarations faites samedi 13 août, par...

Tunisie : 8 femmes en lice pour être la première femme astronaute tunisienne

La Tunisie a annoncé, samedi, la liste de 8...

À ne pas rater

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

Les Nations unies s’engagent à maintenir leur soutien aux Libyens

L'ONU a annoncé, mercredi, son soutien continu aux Libyens, à l'occasion du troisième anniversaire de l'attentat sanglant visant sa mission dans la ville de...

Libye-explosion Bent Bayyah : Le Qatar présente ses condoléances aux victimes

Le ministre qatari des Affaires étrangères, le cheikh Mohamed ben Abderrahman al-Thani, a présenté ses condoléances au peuple libyen, pour les victimes tombées ce...

Libye: 7 morts et 40 blessés dans l’incendie d’un camion-citerne dans le sud du pays

Sept personnes ont été tuées, lundi, dans un incendie qui s'est déclaré dans un camion-citerne dans la ville d'Al-Zawiya, relevant de la municipalité de...

Khalifa Haftar condamné pour crimes de guerre, par un tribunal américain

Un tribunal fédéral américain a reconnu que «le général libyen à la retraite, Khalifa Haftar, était responsable des crimes qu’il était accusé d’avoir commis...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here