mardi, avril 20, 2021

Le détective d’al-Jazeera cible l’extension émiratie au Yémen

Courrier arabe

La chaîne informationnelle al-Jazeera a diffusé, dimanche soir, une enquête médiatique, suivant les coulisses de l’extension émiratie sur les côtes de la Mer Rouge au Yémen.

Le premier numéro de la nouvelle émission «le détective» a traité la première partie d’une longue enquête, mettant la lumière sur la présence dominante des ُEmirats arabes unis (EAU), dans une région connue pour être stratégiquement importante, pas seulement au Yémen, mais aussi au niveau régional et mondial.

«Les forces émiraties sont déployées tout au long des côtes yéménites, allant de la région d’al-Hodeida à celle d’al-Makha», nota l’émission, en précisant que «la zone avoisinait une importante route commerciale internationale».

L’émission a exclusivement obtenu des archives, révélant plusieurs détails liés aux forces locales soutenues par les EAU.

Aussi, des documents secrets furent publiés pour la première fois, et des personnalités se trouvant au cœur de l’évènement ont été consultés, et les opinions de leurs différentes fractions furent exposées.

Sur les séquences vidéo, des ministres, des représentants de partis politiques et des chefs de tribus au Yémen ont accusé les EAU de travailler pour entraver l’autorité légitime et de tenter de diviser le pays.

Ils ont aussi signalé «qu’Abu Dhabi avaient recruté des milices armées, en dehors du contrôle de l’Etat, qu’elle construit des prisons secrètes et qu’elle a assassiné des dizaines de ceux qui se sont opposés à sa politique», indiquant que «les troupes émiraties détiennent le contrôle des ports et des champs pétroliers du pays, ainsi que l’archipel de Socotra qui se trouve dans l’océan Indien».

Il est à rappeler que les EAU mènent une guerre au Yémen aux côtés des forces saoudiennes, au sein de la coalition arabe, intervenue au pays depuis 2015 pour limiter l’extension des Houthis qui se sont emparés de Sanaa la capitale en 2014.

La violente guerre a complètement ruiné le pays, étant à l’origine de la pire crise humanitaire du siècle, saignant son économie et détruisant son patrimoine naturel et historique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos