Tunisie: le directeur de Zitouna TV appelle à une enquête sur des soupçons de corruption au sein de HAICA

Courrier arabe

Le directeur de la chaîne tunisienne de télévision Zitouna TV, Sami Essid, a appelé le ministre d’Etat chargé de la Fonction Publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, Mohamed Abbou, à effectuer une enquête à propos des soupçons de corruption et de gaspillage de l’argent public au sein de la Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA).

 

Essid a déclaré que  « les salaires et les subventions au sein de HAICA sont élevés de 807 mille dinars en 2014 à 2 400 millions dinars en 2018 et le fardeau de loyer est encore passé de 124 mille dinars/an à 445 mille dinars/an en 2018, ainsi qu’un certain nombre d’autres dépenses jugées excessives et potentiellement suspectes ».

Il a affirmé que « toutes ces dépenses ont été utilisées dans l’intention de critiquer Zitouna TV, qui assume, seule , la responsabilité de ses propres dépenses ».

Nouri Lajmi, le président de la HAICA, a déclaré, dans un communiqué de presse, hier matin, que la Commission vient d’alerter de l’arrêt de la diffusion de la chaîne Nessma TV et Zitouna TV le weekend dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here