lundi, juin 14, 2021

Le Liban lance sa campagne de vaccination contre le Covid-19

Le Liban a reçu samedi 13 février sa première cargaison de vaccin anti-Covid-19 développé par Pfizer/BioNTech Il s’agit de 28 500 doses pour lancer la campagne de vaccination qui commence ce dimanche, dans l’espoir de freiner la progression du virus qui a contaminé plus de 330 000 personnes sur un total de six millions d’habitants.

La campagne de vaccination sera lancée par le Premier ministre libanais Hassane Diab qui recevra sa première injection ce dimanche 14 février. Le président de la République, Michel Aoun, et le chef du Parlement, Nabib Berry, seront également vaccinés pour encourager une population réticente à en faire de même.

Seules 570 000 personnes se sont inscrites sur la plateforme de la campagne nationale de vaccination, un chiffre loin des 80% nécessaires pour assurer l’immunité communautaire.

Le Liban recevra d’ici à la fin mars 250 000 doses sur un total de 2 millions de vaccins dont l’achat est financé par la Banque mondiale. Il s’agit de la première opération de ce type organisée par l’institution internationale, qui a mis en place en partenariat avec la Croix-Rouge libanaise et le Croissant-Rouge un mécanisme de surveillance pour superviser de manière indépendante la campagne de vaccination. L’objectif est de s’assurer que les critères de transparence et de distribution équitable soient respectés dans un pays miné par le clientélisme.

La Russie a annoncé qu’elle offrait 200 000 vaccins russes Spoutnik V, alors que des doses du  vaccin britannique AstraZeneca sont attendues dans les prochaines semaines. Les experts pensent qu’au rythme actuel, 60% de la population aura reçu le vaccin vers la fin de l’année.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos