dimanche, février 5, 2023

Le MAE grec rencontre Haftar à Benghazi, après avoir annulé une visite à Tripoli

Le chef de la diplomatie grecque, Nikos Dendias, a rencontré jeudi, le chef des forces armées dans l’Est de la Libye, Khalifa Haftar, dans la ville de Benghazi (est), après avoir annulé une visite à Tripoli (ouest).

Le ministère grec des Affaires étrangères a indiqué sur Twitter que « Nikos Dendias a rencontré le maréchal Khalifa Haftar, chef de l’armée nationale libyenne dans la ville de Benghazi ».

Selon la diplomatie grecque, les deux parties ont évoqué « l’impératif de stabiliser la Libye et de renforcer la paix et la sécurité dans toute la région ».

Plus tôt ce jeudi, Dendias, qui devait effectuer une visite à Tripoli, a refusé de quitter l’avion à son arrivée à l’aéroport de la capitale libyenne.

L’avion qui transportait le ministre grec est parti vers une destination inconnue.

Par voie de communiqué, le ministère libyen des Affaires étrangères a déclaré jeudi matin : « À leur demande (les Grecs), le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a approuvé la visite du ministre grec des Affaires étrangères à Tripoli ».

« La cheffe de la diplomatie libyenne, Najla al-Mangoush, était au pied de l’avion pour l’accueillir, selon le protocole », ajoute le communiqué.

Cependant « contre toute attente, et dans un revirement surprenant, le ministre grec a refusé de descendre de l’avion avant de repartir sans donner de clarifications », explique la diplomatie libyenne.

Le ministère libyen des Affaires étrangères a déploré ce comportement affirmant qu’il va « riposter avec des mesures diplomatiques appropriées pour préserver le prestige et la souveraineté de l’État libyen ».

Tripoli a évoqué en ce sens « les politiques et les positions grossières adoptées par le ministre grec des Affaires étrangères au cours des derniers jours à l’endroit des intérêts de l’État libyen, qui se sont traduites par ses déclarations inopportunes concernant la souveraineté de la Libye et son droit à entretenir des relations qui répondent aux aspirations de son peuple ».

De son côté, Dendias a réagi sur Twitter en déclarant : « Ma visite à Tripoli a été annulée (…) Je devais rencontrer uniquement le président du Conseil présidentiel, Mohamed al-Manfi, mais le ministère des Affaires étrangères s’est dérobé à un accord selon lequel aucune rencontre n’aurait lieu avec ses représentants ».

Le Gouvernement libyen d’union nationale a annoncé qu’il avait rappelé son ambassadeur en Grèce pour des consultations, et convoqué le chargé d’affaires grec à Tripoli, pour clarifier ce qui s’était passé.

La Libye traverse une crise politique qui se traduit par un conflit entre deux gouvernements, le premier ayant à sa tête Fathi Bachagha, qui a été désigné par le Parlement, et le second, le gouvernement de Dbeibeh – reconnu par l’ONU – qui refuse de céder le pouvoir sauf à un gouvernement dûment mandaté par un nouveau Parlement élu.

Les Nations Unies s’efforcent de parvenir à un consensus libyen sur une base constitutionnelle permettant la tenue d’élections « dans les meilleurs délais ».

La date de la tenue d’élections parlementaires et présidentielle n’a pas encore été arrêtée et les Libyens aspirent à ce que ce scrutin contribue à mettre fin à un conflit armé fratricide qui déchire ce pays pétrolier depuis plusieurs années.

SourceAgences

Dernières infos

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un...

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Tunisie: « À travers son discours, Saïed veut maintenir le peuple dans la peur », accuse la centrale syndicale

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail...

Le président du Tchad inaugure l’ambassade de son pays en Israël

Le Président de la République du Tchad, Mahamat Idriss...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

Libye: Le directeur de la CIA s’entretient avec Abdulhamid Dbeibeh et Khalifa Haftar

Le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA), William Burns, a rencontré jeudi, le chef du gouvernement d'unité nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, dans la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here