jeudi, mars 4, 2021

Le Maroc et l’Italie proposent des solutions à la crise libyenne

Le Maroc et l’Italie maintiennent « l’option d’une solution politique à la crise libyenne, loin de toute ingérence étrangère ».

C’est ce qui a été annoncé dans un communiqué du gouvernement marocain, vendredi, suite à la rencontre de son Président, Saâd Eddine El Othmani, aujourd’hui, avec le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, en visite de travail d’une journée à Rabat, à la tête d’une délégation composée de plusieurs responsables.

Les deux parties ont examiné les problèmes régionaux tout en assurant, d’un dénominateur commun, le rejet de l’ingérence étrangère dans les affaires intérieures des pays en situation de conflits ou de tensions. Elles ont, par ailleurs, exprimé leur volonté de « proposer des solutions et des suggestions pour contribuer à dépasser les crises ».

Toujours selon le même communiqué, « les différents aspects des relations entre les deux pays et le renforcement de la coopération dans nombreux domaines, notamment, politique et économique ont été passés en revue ».

Pour sa part, El Othmani a noté une amélioration des relations économiques entre les deux pays.

De son coté, Di Maio a indiqué que son pays est prêt à développer les formules de coopération avec le Maroc car il le considère comme un pays stable, un partenaire stratégique dans la rive méditerranéenne et une passerelle vers le continent africain.

Il a déclaré que son pays était prêt à coopérer avec le Maroc et ce, en investissant dans des projets en relation avec les nouvelles technologies, l’innovation et la recherche scientifique.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos