samedi, novembre 27, 2021

Le Maroc rejette tout processus de normalisation avec Israël

Le Premier ministre marocain, Saad Eddine El Othmani, a affirmé le rejet par son pays de tout « processus de normalisation avec l’entité sioniste ».

« La violation des droits du peuple palestinien est une ligne rouge pour le Maroc », a ajouté El Othmani, lors de sa participation à une activité du parti « Justice et Développement » (le leader de la coalition gouvernementale).

« Nous refusons de normaliser notre relation avec l’entité sioniste (Israël) parce que cela va enhardir d’autres violations des droits du peuple palestinien », a-t-il ajouté.

Il a poursuivi: « La position du Maroc, du Roi, du gouvernement et du peuple, est de défendre les droits légitimes du peuple palestinien et de la mosquée Al-Aqsa. »

« Et aussi de rejeter toute judaïsation et contournement des droits des habitants de Jérusalem et des Palestiniens, ainsi que l’identité arabo-islamique de la mosquée Al-Aqsa et d’Al-Quds Al-Sharif », a-t-il martelé.

Il a souligné que « toutes les concessions faites dans ce domaine sont rejetées par le Maroc ».

Il a noté que « la nation islamique tout entière est concernée par la défense de Jérusalem et de la mosquée Al-Aqsa, car c’est la première des deux qiblah et la troisième des deux saintes mosquées ».

Il a conclu en disant : « Les Marocains ont présenté, pendant des siècles, des épopées bien connues pour soutenir tous les efforts pour préserver la mosquée Al-Aqsa ou en éloigner l’occupation, et le Maroc est toujours fidèle à cela. »

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos