dimanche, mars 7, 2021

Le ministre tunisien des Affaires étrangères: le règlement politique à la crise libyenne ne peut être obtenu qu’après la mise en fin du conflit 

Courrier arabe

Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Noureddine Erray, a déclaré que « le règlement politique à la crise libyenne ne peut être obtenu que grâce à des efforts concertés dans le but de mettre fin aux combats et parvenir à un une solution politique au pays , unissant tous les acteurs dans la scène politique libyenne ».

 

Via ses déclarations au cour des travaux de la neuvième session du Forum de la coopération sino-arabe, il a affirmé que « ce règlement politique doit être conforme aux résolutions de légitimité internationale de sorte qu’il procure la sécurité et l’unité du peuple libyen ».

Le représentant de la Libye auprès de la Ligue arabe Saleh Al-Shamkhi, a déclaré, de sa part, que « le Gouvernement d’union nationale (GNA) va poursuivre sans relâche tous ceux  qui ont causé la peine , la souffrance et la destruction du pays ».

« Les autorités du GNA ont commencé, déjà, l’activation des postes frontières avec la Tunisie, de Ras Jedir (sud-est de la Tunisie et au nord-ouest de la Libye) à Emshigag (Sabkha se trouve entre Sfax et Sidi Bouzid, au centre tunisien), surtout après la libération des zones occidentales libyennes  de l’agression des milices du général à la retraite Khalifa Haftar », selon les expressions du chef d’état-major de la Garde frontalière libyenne, le général de division Nouri Sharata.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos