samedi, octobre 31, 2020

Le Parti marocain de la justice et du développement affirme son rejet du projet d’annexion israélien

Le Parti marocain de la justice et du développement (PJD) a condamné, vendredi, le projet d’Israël d’annexer des terres palestiniennes de la Cisjordanie occupée.

C’est ce qui ressort du communiqué rendu public par le parti à la tête de la coalition gouvernementale, dont Anadolu Agency a eu une copie.

Pour le PJD, “les différentes violations de l’entité sioniste contre le peuple palestinien” seront dénoncé de manière systématique.

Dans ce contexte, le parti a réaffirmé son engagement continu dans le consensus national et populaire pour soutenir la lutte du peuple palestinien dans l’objectif de créer un État palestinien indépendant avec al-Quds (Jérusalem) pour capitale.

Le Cabinet du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu avait indiqué, mercredi, que “les discussions sur l’annexion de territoires palestiniens en Cisjordanie sont toujours en cours”.

“Le Premier ministre Benyamin Netanyahu poursuit ses discussions avec les Américains, et en même temps, il y a une discussion avec le président du Conseil de sécurité nationale”, rapporte le communiqué.

En effet, mercredi 1er juillet était la date fixée par Netanyahu pour entamer l’opération d’annexion de la Vallée du Jourdain et toutes les colonies, s’étendant sur une superficie atteignant les 30% de la Cisjordanie dans le cadre du prétendu « Accord du siècle » américain.

Cependant, Netanyahu n’a pas pris de décision en ce sens, compte tenu des différends qui secouent son cabinet et des divergences avec l’Administration américaine sur le timing et les détails du processus d’annexion, selon des médias israéliens.

Le plan d’annexion israélien a également été rejeté par la Communauté internationale, alors que plus d’un millier de parlementaires européens, ayant signé une lettre dans laquelle ils soulèvent de « sérieuses préoccupations » concernant les propositions israéliennes et exigent “des réponses appropriées”.

La Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, est considérée comme un territoire occupé en vertu du droit international, rendant ainsi illégales toutes les colonies israéliennes qui y sont implantées – ainsi que l’annexion envisagée.

De leur côté, les responsables palestiniens estiment que l’annexion atteindra plus de 30% de la Cisjordanie occupée, toutefois, une telle démarche pourrait annuler les accords bilatéraux, ce qui compromettrait davantage la solution à deux États.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

MEE parle des crimes commis, en Libye, par les mercenaires de Wagner

Le site britannique, Middle East Eye, a mis la lumière sur les crimes commis par les mercenaires de la compagnie russe Wagner, dans différentes...

Sources : «Rafah sera bientôt ouvert et les fruits des rencontres égypto-palestiniennes seront cueillis»

Des sources égyptiennes privées ont révélé que «le Caire a décidé de rérouvrir le point de passage de Rafah de façon presque permanente, durant...

Qatar : Le gouvernement présente du nouveau concernant le bébé jeté à la poubelle de...

Le bureau chargé de la communication au gouvernement du Qatar, a lancé aujourd’hui vendredi, un nouveau communiqué, au sujet de l’affaire où un groupe...

Le prince héritier saoudien convoqué par un tribunal américain via WhatsApp

Le tribunal de Washington, aux États-Unis, a convoqué le prince héritier de l’Arabie saoudite, Mohamed ben Salmane (MBS), et 9 autres responsables saoudiens, via...

Azerbaïdjan : 91 civils tués par les bombardements arméniens

Les attaques arméniennes contre les territoires azerbaïdjanais ont fait 91 morts et 400 blessés parmi les civils, a fait savoir le parquet général azerbaïdjanais. Dans un communiqué rendu public, vendredi,...