jeudi, septembre 16, 2021

Le Qatar affirme son engagement aux côtés du peuple palestinien

Courrier arabe

L’émir du Qatar, le cheikh «Tamim ben Hamad al-Thani» a appelé mercredi, le président palestinien «Mahmoud Abbas», lui affirmant que Doha était aux côtés du peuple palestinien et de son affaire.

L’Agence de presse palestinienne, «Wafa», a noté que l’émir du Qatar, lors de son appel, «avait gratifié l’union nationale, ressentie au niveau de l’affaire palestinienne, et qui s’est illustrée à travers la réunion tenue au siège de la présidence, à Ramallah, et lors de laquelle «Abbas» avait invité les diverses fractions».

L’appel se présente après que le président américain, «Donald Trump», avait révélé, lors d’une conférence de presse, depuis la Maison Blanche, son plan de paix envisageable pour le Moyen-Orient, et qui indiqua que «Jérusalem, non divisée, sera la capitale d’Israël».

Le communiqué du ministère qatari des Affaires étrangères

De son côté, le ministère qatari des Affaires étrangères (MAE) avait affirmé que «le Qatar était ouvert aux efforts qui visent à établir une paix équitable et durable, sur les terres palestiniennes occupées», tout en soulignant la primordialité de reconnaître les droits des Palestiniens.

Le MAE indiqua, lors de son communiqué diffusé tôt dans la journée, «qu’il valorisait des efforts actuels, fournis par l’administration américaine, pour parvenir à résoudre l’affaire palestinienne et le conflit arabo-israélien, aussi bien qu’ils respectaient le cadre de la légitimité internationale et des décisions des Nations unies».

Le communiqué expliqua «qu’il était important d’insister sur le fait que la réussite d’une initiative, actuelle ou future, visant à résoudre le conflit, qui dure depuis plus de 70 ans, dépendait de l’implication des deux parties principales du conflit, dans des négociations sérieuses et directes, fondées sur la légitimité internationale».

Un plan de paix équitable

«Toutes les pays arabes avaient précédemment adopté une initiative de paix, à travers la Ligue arabes, et qui avait placé une série de fondements, pour établir une paix équitable», affirmant, dans ce contexte, que «le Qatar était toujours disponible à fournir le soutien nécessaire, à tout effort, dans le cadre de ses fondements, pour résoudre l’affaire palestinienne», et expliquant que «la paix ne pourra pas être durable, que si les droits du peuple palestinien à établir un état selon les frontières de 1967, étaient garanties et respectés».

Au final, le communiqué du MAE souligna que la prospérité du peuple palestinien dépendait de l’établissement de la paix équitable, et affirma que dans cette optique, le Qatar ne tardera pas à offrir son soutien aux institutions de la Palestine et à son économie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos