lundi, mai 23, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Le Qatar condamne l’assassinat du président haïtien et appelle à la poursuite des auteurs du crime

Le ministère qatari des Affaires étrangères a fermement condamné, mercredi, l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse, perpétré par des hommes armés qui ont attaqué son domicile.

Dans un communiqué, le ministère qatari des Affaires étrangères a souligné la « nécessité de poursuivre les personnes impliquées dans cet horrible incident et de les traduire en justice dès que possible ».

Le ministère a renouvelé le rejet de son pays de toute forme de violence, de terrorisme et des actes criminels, quels qu’en soient les motifs et les raisons.

Le ministère qatari des Affaires étrangères a souligné l’engagement de son pays en faveur de la sécurité et de la stabilité en Haïti.

Le ministère a transmis les condoléances du Qatar à la famille du défunt président ainsi qu’au gouvernement et au peuple d’Haïti.

Des hommes armés non identifiés ont assassiné, mercredi, Jovenel Moïse à l’intérieur de son domicile, selon une déclaration du Premier ministre par intérim d’Haïti, Claude Joseph, a rapporté le journal britannique « Mirror ».

De son côté, l’agence américaine « Associated Press » a rapporté que les autorités haïtiennes ont fermé l’aéroport international et déclaré la loi martiale, suite à l’assassinat du président.

Haïti endure une crise politique depuis des mois, alors que la capitale du pays a été le théâtre de manifestations en février dernier, auxquelles des centaines de personnes ont participé, pour exiger le renversement du gouvernement actuel.

En février dernier, Jovenel Moïse avait déclaré, lors d’une allocution nationale, que la police avait réussi à déjouer un complot visant à l’assassiner.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos